Quelle épatante réactivité !
Quelques jours à peine après avoir vu les affiches de la nouvelles campagne SNCF dans la rue, voilà que vous les retrouvez sur ce blog. Si ça c'est pas la fête...
Non, y'a pas à dire, c'est magnifique. Que demande le peuple?
"Plus de pubs ! plus de pubs !"
- Bon, d'accord, les voilà :

Ha ha, faut dire qu'on rigole bien, avec la SNCF...
Bon, leur slogan, c'est quoi, déjà?
"A nous de vous faire préférer le train"... Ils auraient pu ajouter: "ou pas..."
Non, je suis mauvaise langue, en fait, il s'agit d'une "filiale" de la SNCF, voyages-sncf.com. Leur slogan à eux, c'est "plus loin que vous ne l'imaginez".
Tu pensais te rendre tranquillement à tel endroit grâce à eux, mais non, hop, c'est le "bonus +" qui fait plaisir, ils t'offrent quelques kilomètres supplémentaires, et tu te retrouves un peu plus loin que tu ne l'imaginais. Genre, dans un autre pays pas loin: Mexique ou même Brésil au lieu des Etats-Unis, tu verras, j'en dis pas plus, c'est la surprise du chef...

Sinon, toujours sur le principe des panneaux de fausses villes (j'ai vérifié, pas une seule de ces villes n'existe (je lis la déception sur votre visage...)), quatre autres petites perles d'humour sncf-ien :

"GASTREAU-EN-THERITE On ne peut pas toujours se déplacer pour acheter son billet"
"DECHE On ne veut pas toujours payer son billet plein tarif"
"PETOCHE On n'est pas obligé de payer sur internet"
"Croulay sous le bouleau", illustrant le fait qu'on a pas toujours le temps de s'organiser.

On peut noter quand même qu'au passage, la sncf se fout un p'tit peu de notre gueule, genre "whooo, l'autre, il peut pas venir chercher ses billets parce qu'il a laaa chiasseuh !!!"
ou bien :
"whooo, l'autre, il a pas d'sous, obligé de réserver deux mois à l'avance et il pourra pas échanger/rembourser ses billets, la honte, il est dans la dèche..."
ou encore :
"whoooo, l'autre, le papi, il a trop les pétoches de payer sur internet, la honte, il va au guichet !"

Enfin voici les 4 trés courtes vidéos que la sncf proposait sur son site, pour accompagner cette campagne.
On y retrouve Nouillorc, Pequint...

... Nioudelie et Loucsorre.

Tout ça me rappelle leur précédente campagne mettant en scène le projet d'un hypothétique train transatlantique....
Info, intox, suspense, suspense, buzz buzz...
L'affiche renvoyait vers un site rempli d'infos plutôt bidonnes (féminin de bidon) que bidonnantes...

M'enfin, y'a pas à dire, cette pub a eu l'effet escompté sur moi, puisque que je me suis retrouvé à New-York peu de temps après, et ce en utilisant les services de voyages-sncf.com...

Et oui, intrigué, j'ai jeté un oeil aux tarifs, et ma foi, ils étaient les mieux placés. Plus tard, je su finalement que voyages-sncf.com sous-traitait expedia.fr, un autre voyagiste. Hou, la honte, les bons tarifs, c'était même pas vraiment eux !
Pour faire mon malin, je conclue avec cette petite définition du Marketing Alternatif :
Créer de véritables connexions émotionnelles avec la cible pour développer un puissant « bouche à oreille» en utilisant des supports et des opérations originales dans la rue et sur internet : Street, Buzz & Guérilla marketing, interaction One2one...
(définition chipée sur le net)