Ha ha, Peta s'était trompé du tout au tout. Les animaux veulent être mangés. Il est pas mignon, cet écureuil déguisé en cerf, et ce merle en faisant, et ce petit hérisson, qui s'est mis des défenses de sanglier....

D'ailleurs, ils insistent bien, chez Peta, quitte à acheter de la fourrure, autant manger aussi l'animal qu'il y avait dedans. Le slogan "Voilà le reste de votre fourrure" (à droite, on aura pu reconnaitre une chanteuse, si on la connaissait. Mais si, vous savez, c'est celle qui chantait "murder on the dance-floor)

Mieux vaut manger de la salade, tiens...

Ici, un petit malin s'est amusé à détourner le slogan "voici le reste de votre fourrure". Ha bravo...
Et à gauche, on aura pu reconnaitre Chan Marshall de Cat Power, qui milite pour qu'on s'occupe bien des animaux.

Dans le même genre, on a "je sais pas qui" avec son copain le dindon qui nous demande de devenir végétarien, et à droite, l'acteur qui jouait Angel qui nous invite à être en quelque sorte les anges-gardiens de nos chiens (il est précisé: Jouez avec eux... emmenez les faire de chouettes longues ballades, ne les enchaînez jamais.) On croit rêver.
D'ailleurs, petite fausse note car David Boreanaz a participé à la campagne "got milk" qui promouvoit la consommation de lait, alors que Peta est résolument contre. M'enfin un chien n'est pas une vache, comme on dit par chez nous...