Je commencerai cette nouvelle note par deux citations, la première de Luciano Benetton, fondateur de la marque :
" La pub n'est pas faite pour vendre plus. Il s'agit de pub institutionnelle réalisée pour communiquer les valeurs de l'entreprise. (...) Nous avons besoin d'une image unique qui puisse passer de la même façon dans le monde entier. "
Et la deuxième d'Oliviero Toscani, celui qui a réalisé les publicités pendant 18 ans:
" Je ne suis pas là pour vendre des pull-overs, mais pour promouvoir une image ... La publicité Benetton attire l'attention du public sur des thèmes universels comme l'intégration raciale, la protection de l'environnement, le sida... "
Bon, ça sent un peu l'hypocrisie quand même tout ça, parce que vu comme ça, on pourrait croire que le but premier de ces gentils messieurs c'est que tous les hommes se tiennent par la main et qu'ils arrêtent de se taper dessus, non mais!

Bon, en étant un peu médisant, on pourrait dire que ça ressemble assez à de la provoc' facile... On prend une zolie photo, sur un sujet disons qui prète pas forcément à polémique mais qui est plutôt tendu. (en haut à gauche, les tensions raciales) On fait passer le message "nous, chez Benetton, on est gentils" et hop, roule ma poule, on attend que les gens viennent acheter nos pulls. Bon, en fait, les gens, ils parlent surtout d'abord de la pub. C'est un peu ça le problème, d'ailleurs, finalement, les pubs sont plus connues que la marque elle-même, enfin, que ses produits en tout cas.

Un autre problème avec ces publicités, le message. La publicité Benetton, c'est toujours une photo, ultra simple, au début des groupes de personnes, mais très vite plus que deux personnes en scène, qui se tiennent la main bien souvent. Là par exemple, un noir et un blanc avec de la farine dessus, hop, le noir devient blanc, on est tous pareil? Humm, bon, d'accord, je simplifie encore plus, mais à droite, là, un Israëlien et un Palestinien qui tiennent le monde entre leurs mains et se tiennent par les épaules (pub de 1985). Tous frères? Enfin, je trouve que c'est un peu facile de la part d'une marque de pull de donner des leçons de morales simplistes genre "donnez vous la main"...
Après, on va me dire, "oui, mais c'est un beau message de paix"... Je dirais "oui, ok, mais ça avance à quoi?" Concrêtement, est ce que ça fait avancer les choses, est ce que ça fait avancer les mentalités. Avec le recul, aujourd'hui, est ce qu'on peut dire que ça a changé quelque chose là bas, est ce que ça aurait pu changer quelque chose? J'en suis pas convaincu. Surtout qu'à priori, là pub de droite, là, on devait plus la trouver placardé en occident qu'au Moyen Orient...

Bon, là, ça sent quand même bien le scandale facile... Et après, chez Benetton, ils rétorqueront qu'ils ont au moins lancé le débat. Sur le mariage des prêtres? Mais qui ça intéresse? Je crois plutôt qu'ils auront fait parler d'eux et puis c'est tout.

Et au final, c'est toujours la même chose avec les provocateurs, ils vont plus loin et rétorquerons que si ont est choqué, c'est du à notre étroitesse d'esprit. Bon, personnellement, ça ne sont pas ces pubs là qui me choquent, celles que je trouvent plus limite sont celles où ils montrent des personnes en danger de mort, mortes ou en train de mourir. Parce que quoi qu'ils en disent, tout ça reste pour vendre des pulls!