Comme je vous le disais l'autre jour, je trouve la campagne réalisée par Mathieu Kassovitz pour la SNCF stupide.
Cette campagne est composée de deux spots, le premier ayant pour but de faire comprendre aux "usagers" qu'il ne faut pas descendre sur les rails sans y avoir été "invité" par un agent de la SNCF. Le deuxième spot explique quant à lui qu'il faut arrêter d'utiliser le signal d'alarme à mauvais escient.
Bon, à priori, le message est simple. Mais pour bien faire passer le message, hop, petite mise en situation...
Tu es Monsieur Lesec, tu prends le RER, et un dinosaure attaque ton train...
Quoi de plus naturel...

Alors du coup, comme l'agent SNCF a été projeté dans une piscine qui passait par là, personne n'est là pour dire que tu peux aller sur les rails... Quel dommage, il y a pourtant ce dinosaure qui te regarde d'un mauvais oeil...
Heureusement, des agents SNCF communiquent avec Monsieur Lesec visiblement par télépathie. Ouf, il est sauvé, il a le droit de courir sur les rails..





Maintenant, deuxième spot, Mathieu Kassovitz devait fourmiller tout plein d'idées ou alors il venait de voir Godzilla en boucle, toujours est il que nous retrouvons notre ami le dinosaure pour une situation toujours aussi crédible... Humm, qu'est ce qu'on va pouvoir faire maintenant... Allez, oui, encore une attaque de train. Mais cette fois-ci, le conducteur (c'est le même que dans le premier film), ne se fait pas avoir, et accélère pour dépasser le dinosaure, ce qu'il arrive à faire.
Mais cet idiot de M. Lesec voit le dinosaure et prend peur, du coup, il actionne le signal d'alarme. Et tout le monde le regarde mal, même si les agents de la SNCF ont réussi à faire disparaître le dinosaure d'un coup de zapette magique...

Ce film nous aura au moins appris une chose: si on voit un dinosaure sur les rails, ça n'est pas un danger potentiel suffisant pour actionner le signal d'alarme.
Merci la SNCF...