C'est l'histoire de deux pubs, "A little less gravity" et "A little less hurt" (en français "un peu plus de légèreté" et "un peu moins de souffrance"). On pourrait presque dire que l'une est le frère jumeau diabolique de l'autre...
La première (car cette fois-ci je commencerai par la première) m'avait vraiment bien plu et me plait toujours autant lorsque je la vois au cinéma. La musique est simple mais élégante, et convient parfaitement au thème de la légèreté: des petites notes de piano qui s'envolent (oui, je me la joue poète si je veux et comme je peux surtout...).
Les images également sont de toute beauté, avec des ralentis semblant figer les sportifs en l'air, vainqueurs pour un instant de la gravité (bon, c'est décidé, j'arrête la poésie).
Voilà la pub :
Et maintenant, voilà le jumeau diabolique. "A little less hurt". Sur une musique de Johnny Cash (Hurt), des images fort sympathiques, ma foi. C'est le thème qui veut ça, hein, la souffrance. Parce que dans ce spot, Nike ne nous montre pas tellement les effets des Nike, mais plutôt les méfaits de ne pas en porter. Enfin, non, le message n'est pas aussi clair. Le message, ce serait plutôt "le sport, c'est dur, mangez-en, et pour que ce soit moins dur, faites passer le tout avec une bonne paire de nike..."
Enfin, si je vous montre cette pub, c'est parce que tout comme l'autre, je l'ai découvert au cinéma, sur un grand écran, et là, qu'est ce que je vois, vers la fin du spot, quelqu'un qui vomit en courant. Oui, carrément, tu vas tranquille au cinéma et pof, on te fout à la tronche un gars qui vomit en courant...
C'est quand même un peu la surprise.
Bonne ou mauvaise, je ne saurais vous dire (je suis encore sous le choc) toujours est-il que l'effet est là.
Vlan, dans ta gueule.

En attendant, pour vous remettre de vos émotions, vous pouvez toujours écouter en entier (et télécharger gratuitement (merci google)) la musique de chacune de ces pubs:
"A litlle less gravity", qui est une composition originale pour le spot:


Et "hurt", de Johnny Cash...