Avant de commencer, je sais bien que ça n'intéresse que peu de monde, mais j'vous explique quand même pourquoi je mets (et je mettrais toujours) pub au singulier dans les titres. Tout simplement parce que les gens (vous, donc) tapent bien plus fréquemment pub (que publicité déjà) et au singulier plutôt qu'au pluriel.
Cette petite mise au point faite, poursuivons avec la grande saga des pubs Perrier.
Grande saga déjà parce que Perrier, en fait, on dirait pas comme ça, mais c'est vachement super vieux.
Et alors ce qui est marrant, enfin que j'espère que vous allez trouver marrant, c'est de voir un peu comment ont évolué les publicité Perrier, à travers les âges.
Bon, Perrier, déjà, pour la petite histoire, c'est une source qui a été découverte en gros à l'époque d'Astérix, à l'époque, pas de bouteille, la source était gratuite, c'était le bon temps mais pas de pub, hélas...
En 1863, Napoléon accorde le droit d'exploiter la source alors du coup, hop, c'est parti, station thermale, bouteille d'eau, porte-clé Perrier, ça y va.
Sauf que ça s'appelait pas encore Perrier.
Il faut attendre 1898 pour que le docteur Louis Perrier, qui était médecin, comme son nom l'indique, devienne propriétaire, et 1903 pour que la source porte son nom (Perrier, donc (faut suivre, un peu.)).
A l'époque, l'eau avait déjà son slogan : "la princesse des eaux de table" (on est en 1870, hein, en même temps).
Voici les premières publicités que j'ai retrouvé, les deux premières datent de 1914 et 1915, la troisième de 1934.
Comme vous pouvez le voir, les deux dernières publicités sont en anglais, car il faut savoir qu'au départ, la source était beaucoup plus populaire à l'étranger qu'en France.
perrier
Bien plus tard, en 1936 pour être précis, on peut voir des publicités comme celle ci-desous, là, avec une jeune fille et sa bouteille de Perrier, et ce slogan "délicieuse et piquante", ha ha ha, pouvant s'appliquer aussi bien à la fille qu'à l'eau, dis donc, qu'est ce qu'on se marre, profitez-en, dans 3 ans, c'est la guerre. Ha hem.
Non, plus sèrieusement, à l'époque, ils hésitaient pas à te coller une tartine de texte:
"Pour ceux et celles (hou là, pas très galant tout ça) qui savent boire avec raffinement et recherche (???), l'eau Perrier gazeuse naturelle est toujours la boisson préférée. Avec le whisky ou le cognac, un jus de fruit ou rond de citron, l'Eau Perrier est incomparable. Elle crée une sorte de détente, de fraîcheur, d'allégresse. (comme ils y vont)

Ou encore:
Ma provision de sommeil !
D'un coté le sommeil, de l'autre la vie joyeuse d'un verre d'eau Perrier: est il deux choses plus dissemblables? Et pourtant, rien ne peut mieux écarter la menace d'insomnie qu'un grand verre d'eau Perrier! L'eau Perrier, minérale, gazeuse naturelle, efface les derniers souvenirs de la digestion, laisse la bouche fraîche pour la nuit.
perrier
Bon, après, ils ont fait nettement plus court avec simplement des slogans comme "l'eau qui fait pschitt" ou "Perrier, l'eau minérale gazeuse naturelle"...
Admirez la phrase d'accroche de Pschitt, d'ailleurs : " la familliale Pschitt transporte 7 personnes de bonheur "
la qualité Perrier...
C'est d'ailleurs Perrier qui lance le soda Pschitt en 1954, les fameux Pschitt Orange et Pschitt Citron dont on a tiré une bonne blague que je m'empresserai de vous conter si vous ne connaissez pas déjà.
Par contre pour les Perriers arômatisé Orange, Citron, Citron vert, il faudra attendre 1987.
perrier
Mais revenons aux années 50, où les pubs télé pour Perrier ressemblaient à ça :

C'est trés chantant, très dansant, très festif, mais on a toujours pas le fameux slogan "Perrier, c'est fou", qui n'apparaît qu'en 1970.
perrier
Dans les années 70, on a droit à des spots plutôt chauds, assez explicites.
Le premier spot date de 1972 (edit: vidéo supprimée), le deuxième de 1976.

C'est tellement chaud qu'on arrête pour l'instant sur ces images, le temps que vous reprenniez vos esprits...