"Non, il a osé..."
C'est du moins ce que je me suis dit en voyant l'affiche de François Bayrou, affiche ciblée "jeunes".
Un fond orange et ce slogan "Avec les jeunes... Osez !"
Slogan bien plus légitime pour José Bové, ce qui donne un jeu de mot détonant.
Et si j'osais Bové.
J'osais... Bové...? Vous avez compris? Bon, d'accord, c'était quand même relativement facile.
La photo de Bové est d'ailleurs nettement plus osée, un candidat à la présidentielle qui pose tout fier avec ses nouveaux bracelets, quelque part, ça renouvelle un peu le genre des affiches électorales....
osez bové bayrou
Ce qui est osé, surtout, chez Bayrou, c'est cet orange omniprésent. Mais qu'est ce qui lui a pris? Est-ce un partenariat subliminal ???
Si, allez, il fallait oser aussi, faire cette affiche "Nous voulons un président qui nous respecte" alors que sa boutique nous propose de superbes t-shirts oranges encore une fois, des t-shirts "sexy centriste"...
bayrou sexy centriste
C'est vraiment le reflet de la politique en tant que mode, une politique qui pourrait être "tendance".
Bon allez, j'avoue, là je me la joue un peu plus rigide que je ne le suis vraiment, mais quand même... Après ces tee-shirts, les jeunes UDF ont quand même créé un site de rencontres style "meetic"... Ça s'appelle tout simplement sexycentriste.com. Etrange.
Enfin on a bien droit depuis qu'elle est passée chez Difool au skyblog de Ségolène Royal, alors que vont-ils pouvoir faire de plus pour nous étonner? Poser pour F.H.M.? Un calendrier sexy-centriste façon XV de France avec Bayrou et les membres de son futur gouvernement?
Pour l'instant, on en est qu'aux tee-shirts, et les autres partis ne sont pas en reste, faut pas croire.
Allez, petit jeu, essayez de trouver à quel parti correspond chaque tee-shirt ou objet.

tee-shirt ump
Bon, je mets les réponses ici, hein, mais que ça vous empêche pas de jouer.
Le premier tee-shirt, c'est assez facile, je vous l'accorde. "Fier d'être socialiste", forcément, ça vous met un peu sur la piste.
D'ailleurs faudra m'expliquer comment peut-on être fier d'être de tel ou tel parti... C'est bien un truc de partisan, ça. Ils ne sont même pas fier de leurs idées, mais fier de partager celles des leader de leur parti. Je comprend qu'on puisse être fier d'avoir une idée révolutionnaire pour la société, ça, c'est la classe, pourtant, je suis sûr qu'on ne verra jamais un leader politique portant un de ces tee-shirts.
Bref.
Le deuxième tee-shirt, comme dans tout bon jeu, y'a un piège. Le tee-shirt comporte une citation de Jean Jaurès...
Alors, ce tee-shirt, socialiste, U.M.P., Front National...? Mais non ! La couleur orange aurait dû vous aider, il s'agit forcément d'un tee-shirt U.D.F. Orange = U.D.F., c'est leur totem pour le reste de la campagne.
Si ça vous intéresse, ils en font d'autres avec du Jacques Brel "L'avenir dépend des révolutionnaires et se moque bien des petits révoltés" (Voilà que Bayrou marcherait sur les plate-bandes de Besancenot?) ou du Victor Hugo "A la consigne je préfère répondre à ma conscience". On est vraiment en pleine rébellion.
Tiens, en parlant de révolution et de Besancenot, le tee-shirt noir, "Nos vies valent mieux que leurs profits", c'est le sien, le même qu'en 2002.
Le polo, à côté, bon, ça fait un peu cliché, mais le polo, c'est pour le parti de droite. Sûrement que le tee-shirt, ça sonnait trop "peuple". Pour nous, ce sera un polo, parce qu'on n'est pas des prolos... Avec un petit arbre blanc. Sans doute l'héritage discret du pommier de Chirac...
A l'extrême droite, ils n'ont ni tee-shirt, ni polo. Mais au M.N.R. (Mégret), ils ont des porte-clés. Représentant une feuille de chêne, allez savoir pourquoi...
A propos du M.N.R., j'veux pas leur passer de la pommade, mais au contraire des partis d'extrême gauche, ils ont su s'effacer et se rallier au Front National pour les élections présidentielles de cette année. Bon, personne n'en parle parce qu'on s'en fout un peu, de Bruno Mégret, mais c'est un fait.
Enfin José Bové a répondu aux affiches du Front National, vous savez, celles qui disent que, la droite, la gauche, ils ont tout cassé (nationalité - assimilation - ascenseur social - laïcité, etc...).
Je ne sais pas s'ils ont vraiment réussi leur coup, au Front National, en tout cas au moins, on en aura entendu parler de cette magrébine qui a posé sur l'affiche. Rendez-vous compte, on voit sa culotte (rose), en plus, et elle a un piercing !
Si vous plissez vraiment fort les yeux, peut-être verrez-vous ça, enfin là, elles sont un peu petites quand même...
Bové contre Le Pen
Bon, je m'égare, là. Donc José Bové propose de "tout réparer", (précarité, délocalisation, environnement, sans-papier, logement, énergie). Le problème en général avec les affiches, c'est qu'il n'y a pas assez de place pour écrire comment le candidat va s'y prendre pour résoudre les problèmes évoqués. Même en tout petit. Dommage.
Enfin de toutes façons, Bové, il s'en fout, il peut promettre ce qu'il veut, il a peu de chances d'être élu, déjà que ceux qui le sont se sentent rarement réellement engagés par leurs promesses électorales, alors quand on sait qu'on ne le sera pas, on va pas s'emmerder non plus...
Je trouve tout de même que c'est une position originale que de répliquer aux affiches des autres candidats.
Enfin, quand je dis original... Faut pas oublier que même Lionel Jospin avait utilisé ce genre de procédé en 2002, en réponse à Jacques Chirac et son livre-programme "la France pour tous".
J'aime bien aussi cette affiche représentant la droite en loup... pas puéril du tout. J'apprécie la méthode, "bouh il est pas beau, il est méchant, en plus, attention, il mord"... On parle de politique, là? Chirac nous prend pour des poires
Enfin retournons à Bové qui nous montre son opposition claire au leitmotiv de Sarkozy (Travailler plus pour gagner plus). En fait il n'y a que Nicolas Miguet (hein, c'est qui??) qui affiche ce slogan pour sa campagne.
Bové contre Sarkozy
En fait, Nicolas Miguet, c'est le fondateur du Rassemblement des Contribuables français (RCF). C'est aussi un ancien "Jeunes Giscardiens", mais ça, on en parle déjà moins.
On va en parler de moins en moins, de Nicolas Miguet, vu que sa campagne s'arrête là, il n'a pas eu les 500 signatures.

Je suis mauvaise langue finalement en disant que José Bové ne propose pas de solution. Pour résoudre le problème des cailleras (comprendre racailles), il propose de réduire le nombre de policiers (keuf.. oui, c'est bon, vous aviez compris, ok.)
- de keuf = - de caillera... Mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin quand on a des idées aussi lumineuses? Si moins de flics donne moins de racailles, alors réduisons à zéro les effectifs de la police, logiquement la délinquance devrait vite disparaître, non?
Bové racaille
Je crois que José Bové se présente sans parti politique. Par contre, derrière lui il y a "les Alternatifs", qui avaient décidé de soutenir une éventuelle candidature unique de la gauche antilibérale.
Les Alternatifs sont issus de la fusion entre l'Alternative rouge et verte (A.R.E.V.), (des communistes et des verts) et la Convention pour une alternative progressiste (des altermondialistes).
Eux aussi ont des affiches pour le moins originales, "vive les impôts" et "vive la grève".
vive la grêve, vive les impôts
Bon, je plaisante, mais au moins, il y avait une tentative et un renouveau du genre au niveau slogan de campagne. Parce que quand on regarde ailleurs, on a souvent l'impression qu'on nous vend une lessive, de l'eau minérale ou un camembert (Président).
C'est simple, quand je vois les slogans que les politiques nous pondent (je sais bien, ça n'est pas eux personnellement qui pondent, mais ils doivent bien avoir leur mot à dire), et bien ça me fait penser à cette citation d'Adolf Hitler :
«Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez lui dire les choses les plus stupides et les plus crues.» (Mein Kampf, 1925)
Attention, je ne dis pas que tel ou tel candidat se rend coupable de nazisme, simplement je pense qu'Hitler avait vu juste en disant cela, il n'y a qu'à voir un slogan comme "ensemble tout devient possible".
Comment peut on décemment se présenter avec un slogan pareil. Non, c'est faux tout n'est pas possible. Ecrire n'importe quoi, ça, c'est sûr, c'est possible, assurer un avenir meilleur pour chacun des Français, voire pour chaque Terrien, ça n'est pas avec un nouveau président que ça va être possible.
Remarque, je dis ça mais il est écrit "ensemble, tout devient possible". Tu vas voir que si ça foire, ça va être de notre faute, ça sera tout simplement parce qu'on ne se sera pas donné tous la main assez fort, y'aura forcément une explication logique de ce genre.
ensemble, tout devient possible
Ha oui, je parlais de cette affiche là, l'affiche pour le candidat Sarkozy, affiche dont tout a déjà été dit, notament qu'elle s'inspirait des socialistes au niveau du slogan, voire de la mise en scène. Même de l'affiche d'un film (Président) avec Albert Dupontel, sorti en septembre 2006. Mmmm, non non, j'vois pas trop pourquoi.
Enfin y'en a qui sûrement croient au pouvoir des affiches, pour régler le conflit israélo-palestinien, par exemple...
(allez, ça suffit maintenant, on se donne la main, on se fait un bisou et on arrête les caprices)
la paix maintenant et pour toujours
Ségolène Royal, pour que ça change fort
Et a-t-on dit de l'affiche de Ségolène Royal que le slogan faisait penser à celui de Saint Yorre?
Pourtant moi, j'ai de suite pensé à ça. Après m'être dit qu'elle était sacrément moche. Pas Ségolène Royal, hein, mais son affiche. Des têtes de partout, dans tous les sens et flou-flou, avec au milieu, nette mais perdue dans la foule, Ségolène Royal qui sourit.
En bas à droite, je vous ai mis une affiche des années 80 pour le parti socialiste, avec deux enfants sur une balancoire, et ce message, toujours, "ensemble, changeons la vie" qui encore une fois, me fait penser à un slogan publicitaire (je dois être contaminé), celui de Auchan en l'occurence, "la vie Auchan, elle change la vie"
La plupart des candidats prônent le changement, pourtant rien que du côté des slogans, ça ne bouge pas tant que ça, puisqu'en 74, le parti socialiste parlait déjà de "changer la vie" et d'augmenter les minimas sociaux.
10 ans avant la première diffusion d'Ushuaïa, le magazine de l'extrême, "la conscience écolo" des politiques était déjà là, j'en veux pour preuve cette affiche de 1976 "le capitalisme tue la nature".
Bon, après, comment cet engagement écologique et anti-capitaliste s'est traduit pendant les années de pouvoir de Mitterrand (81-95), je n'saurais vous dire, et là n'est pas la question...
Et ne parlons même pas des tonnes de papiers gachées pour ces milliers d'affiches électorales partout à travers la France.
changeons la vie parti socialiste
Enfin il y'a 30 ans, il y avait déjà les idées d'aujourd'hui au parti socialiste, et notament le forum participatif. Bon, à l'époque, y'avait pas vraiment internet, du coup, les commentaires se faisaient sur cartes postales, mais vous étiez déjà assuré d'une réponse.
forum participatif
On voit déjà le genre de questions, regardez, il y a un exemple sur l'affiche "je gagne 2400 F par mois, combien gagnerai-je si la gauche est au pouvoir?"
On imagine déjà la réponse "vous gagnerez plus, alors n'oubliez pas de voter pour nous."
Ce genre de questions me rappelle étrangement l'émission "j'ai une question à vous poser", où 100 Français posent chacun une question à un candidat. Les questions étaient vraiment de ce genre (j'ai pas d'sous, vous allez m'aider, hein, dites..?)
Enfin, revenons à nos affiches et nos slogans, et notament celui, sobre et efficace (???) auquel on a toujours eu droit, à savoir:
Machin Bidule Président (avec, accesoirement, la date, histoire qu'on voit bien qu'on est pas en train de recycler une vieille affiche.
On peut agrémenter au choix avec un adjectif sympa comme "un vrai président", ou un président chouette, ou encore souligner en rouge le mot président, pour bien montrer où se trouve l'idée principale.
giscard chirac le pen president
Je sais pas si vous l'avez reconnu, le gars tout à droite, là, en haut, il s'agit de Jean-Marie Le Pen.
Un habitué des campagnes électorales, du coup, il se traine tout un tas de vieilles affiches. Dont celle mélangeant allègrement Socialisme, Immigration, Délinquance et Affairisme pour donner (le) SIDA, osé... J'pense pas que ça serait passé aujourd'hui.
Enfin ça l'empêche pas de ressortir cette année son vieux slogan "mains propres et tête haute..."
mains propres tête haute
Il y a eu la France aux Français, la France et les Français d'abord, avec des idées bien arrêtées sur l'immigration (trois millions de chômeurs, ce sont trois millions d'immigrés en trop), et le "victimisme" dont il fait preuve "Le Pen baillonné".
Enfin les pires affiches sont tout de même à attribuer au Front National "jeune", avec ce slogan "les Françaises aux Français", qui fleure bon l'eugénisme ou tout du moins l'anti-métissage.
le pen dit la vérité
Quand on sort les vieilles affiches, on a toujours des surprises, comme celle là avec Le Pen en indien et ce slogan "sortons de notre réserve" (qui peut faire un peu penser à toute cette campagne visant à décomplexer les gens qui n'osent pas avouer être de droite aujourd'hui...). Bref en tout cas peut-être y avait-il un message plus profond derrière ce costume de grand chef, les indiens étant, je pense, les plus grandes victimes de l'immigration, vu qu'ils en sont tous morts, ou presque. Enfin pour le coup, l'immigration en question était européenne.
Au milieu, votre oeil aura sans doute été attiré par cette affiche aux forts relans homosexuels, hum, on se croirait dans le clip de relax ou dans la pub Manpower, "des hommes au services des hommes".
Enfin on constate un point commun avec José Bové, le côté anti-OGM.
FN jeune
Ce qui est drôle quand on ressort les vieilles affiches, c'est de voir à quel point les choses ont changé, Mitterrand est passé de "un président jeune" à président mort, Chirac de "un homme nouveau" à un vieux président...
Enfin les idées "générales" n'ont pas beaucoup changé entre les dernières élections et celles de maintenant. Si si, regardez, on peut quand même faire un parallèle assez facile entre "la France pour tous" de Chirac en 2002 et le "demain ne se fera pas sans toi" de la Ségosphère (alias Ségolène Royal). Pareil, dans le "Ensemble, tout est possible", y'a cette notion bidon de rassemblement, de président de tous les français qui aime tous les français, qui tiendra compte de l'avis de chacun.
La France pour tous
Bon allez, pour conclure, parce que vous en conviendrez, ça commence à faire bigrement long cette histoire, voici deux affiches qui me fascinent. D'abord, la fameuse affiche "génération Mitterrand" qui date de 1988, entre les deux septennat de Mitterrand.
Ça me fascine parce que, j'en ai déjà parlé, je ne comprend pas ce besoin systématique qu'ont les fabriquants de slogans de nous coller tout et n'importe quoi avec le mot "génération", génération X, génération sacrifiée, génération SIDA, internet, Tanguy, Quick n'Toast, ça marche à tous les coups... Enfin "génération Mitterrand", c'était un des premiers "génération ..." et ça a fait réélire Mitterrand, alors, se disent-ils, c'est que ça doit être efficace, non?
Génération Mitterrand
Enfin ses slogans n'ont pas toujours été aussi bons, hein, par exemple celui là: "Quand le premier emploi des jeunes, c'est le chômage: moi, François Mitterrand, je dis que ce n'est pas jsute". Ça fait un p'tit peu trop penser à Caliméro, vous ne trouvez pas? Et l'autre affiche, "avec François Mitterrand un peuple plus fraternel", si on était mauvaise langue, on dirait que ça sonne un peu naïf, mais c'est pas notre genre... Mitterrand Et pour finir, une affiche plus récente, celle de l'UMP pour le OUI au référundum sur la ratification du traité établissant une constitution pour l'Europe... Je n'sais pas si vous vous souvenez de ce traité, si vous l'avez lu. Rien que la question, à laquelle il fallait répondre par oui ou par non, faisait trois lignes et comprenait des mots dont bien la moitié des français ne saisissait pas le sens. Alors dans cette affiche, je retiens déjà le slogan, simpliste "l'europe mérite un oui", comme si le débat portait simplement sur oui ou non à l'Europe. Et surtout le visuel, osé, il faut bien l'avouer, une petite fille avec les yeux qui brillent des étoiles européennes... Ça reprend un peu le concept de génération mitterrand, qui lui, utilise un bébé, là, c'est une petite fille, avec tout de même un fort potentiel d'attendrissement.
Bon en fait, j'exagère, la question, je l'ai retrouvé, c'était:
"Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ?"
L'Europe mérite un OUI UMP
Voilà, maintenant vous regarderez peut-être les affiches électorales d'un autre oeil, comme une mauvaise blague ou une bonne pub. Et une pub, ça nous vend souvent du rêve, quitte à mentir sur le produit.