Donnons un ton un peu plus "blogien" ou "bloguesque" à ce "blog" en racontant un peu ma vie (si si).
Alors je me promenais, sur les bords de la Seine, face à la bibliothèque François Mitterrand, précisément sur la nouvelle passerelle "Simone de Beauvoir" (1) et arrivé au bout, côté parc de Bercy, je penche la tête par dessus bord...
Et voilà ce que je vis:

Une poignée de punks, tout de rose coiffés...
Des punks à chiens, en soit, ça n'a rien de bien étonnant, il faut dire que la péniche "l'alternat" se trouve juste au pied de la passerelle...
Mais ce rose, ce rose... Mais qu'avez vous dans l'crâne, messieurs (et mesdames) de la Keponquerie?

Alors face à tant de rose, il y a trois réactions généralement adoptées:
- en rajouter (tant qu'à faire, on est plus à une humiliation prés.
- en avoir honte (se cacher dans ses mains est une très bonne tactique) - un peu de soutien (quelque fois une simple main sur l'épaule suffira)

Certaines BD-blogueuses se sont même mis à cette mode...

Et là tout devint limpide, Cha, BD, punk, rose => Hello Kitty Punk...
D'où cette animation (réalisée par mes soins), illustrant le processus d'évolution entre une Hello Kitty de base et un punk à crête rose...
Les punk à chiens seraient-ils en train de devenir des adulescents nostalgiques de leur doudous Hello Kitty?
En tout cas, on aurait pu penser à une toute autre évolution pour les vieux fans du chat Kitty...
Qu'est ce que vous préférez, vous, hello kitty détournée comme ça:

ou Hello Kitty dans un style blonde à chiouaoua? (oui, Hello Kitty avec des cheveux ! mais pas punk, cette fois-ci).

(1) au moment où j'ai écris cette note, elle venait d'être inaugurée, c'est dire si ça date, juillet 2006, pour être précis...