L'autre jour, je vous présentais les spots de la chaîne "Public Sénat".
Intéressons nous aujourd'hui à la dernière (et sans doute première) campagne pour La Chaîne Parlementaire (LCP), qui partage le même canal que Public Sénat, sur la TNT.
Pour présenter rapidement cette chaîne, disons qu'il y a, sur le même principe que Public Sénat, des retransmissions des séances de l'Assemblée Nationale et du Sénat, des magazines, des reportages, enfin tout ça centré sur la politique, quoi.
Si on est un peu curieux, on apprend que le budget de cette chaîne dépasse les 10 millions d'euros par an, budget qui ne doit pas être tellement concentré sur la communication, en tout cas il n'a pas du y avoir grand chose pour le slogan, vu qu'il s'agit de:
"Vivre la République"
Ha oui, non, j'exagère, j'avais lu "vive la république", en fait, il y a un jeu de mot, donc on a sûrement du payer un publicitaire pour pondre c't'histoire.
Mais revenons à nos moutons puisque j'avais décidé de vous montrer cette campagne pour LCP, là voici:

Quelques réflexions en vrac:
- A propos de la banlieue, on en a sans doute pas mal parlé, promis pas mal de "changements", une chose accessoire qui m'a frappé, autant avec le mot "racaille", on était pas dans le politiquement correct, autant la plupart des candidats n'osent même pas utiliser le mot "banlieue", trop conoté. Il a été remplacé par "quartier", éventuellement "quartier populaire", histoire que l'on voit un peu mieux de quoi on parle, mais d'éviter de prononcer le mot pauvre, remplacé donc soit par "populaire", soit par "modeste".
- A propos des SDF (encore une expression politiquement correct, vu que Sans Domicile Fixe donne un peu à penser que la personne va d'un hébergement à un autre alors que bien souvent elle est Sans Domicile tout court, à la rue, quoi)
On a beaucoup parlé des SDF dernièrement, surtout avec l'association "Les Enfants de Don Quichotte" qui se sont retirés il y a maintenant plus de deux semaines de leur campement. Celui-ci selon eux, "ne permettant plus aucune avancée importante avant les élections (présidentielles)".
"Nous pensons qu'un gouvernement qui fait ses cartons ne peut prendre de décisions importantes, même s'il est évident que le combat ne s'arrête pas aujourd'hui", ajoutent-ils.
On a promis, à droite, à gauche, un avenir meilleur un peu pour tout le monde et notament pour les SDF. Peut-on vraiment y croire?
Celà influencera-t-il le vote? J'ai des doutes.

Même doutes à propos du chômage, tout le monde a bien promis, seul les moyens pour y parvenir diffèrent.
L'écologie n'en parlons même pas, on en a parlé y a longtemps, mais pareil, tout le monde (ou presque) a signé le pacte écologique de Nicolas Hulot... La différence entre les candidats maintenant? Ils ont l'air d'avoir un peu tous oublié l'importance de la place que devrait occuper ce pacte dans leur projet présidentiel.
Enfin le machisme éventuel a été, à mon avis, évité, assez simplement vu qu'il n'y a même pas eu de grand débat contradictoire entre les candidats et les candidates...

Sur ce je ne vous dirais pas d'aller voter, tant de gens se sont déjà cru légitime pour vous le conseiller si ce n'est vous en intimer l'ordre.