Troisième et dernière note sur les pub de photo.
Pour commencer une pub incompréhensible pour Polaroïd.
Ce modèle, nous dit le slogan "comes out at night", sort la nuit, donc. Avec un gros flash qui ne semble ni faire de bonnes photos, ni faire plaisir aux modèles...
polaroid
... bizarre ... polaroid
Tant qu'à vanter un flash surpuissant (si tel était le but) autant faire dans le démesuré comme ici : samsung flash
Mais sinon, pour faire une pub pour Polaroïd (je sais pas pourquoi je m'obstine à mettre un tréma à Polaroid, c'est plus fort que moi), il vaut mieux à mon avis axer le message sur la qualité principale de Polar (voilà, comme ça, pas de problème avec les trémas), à savoir l'instantané (Poulain) des photos.
Cette qualité est trés bien mise en avant dans cette pub "ambiante" où des Polaroid remplacent les miroirs pour vous donner votre image instantanément.
polaroid

Pour faire la publicité de matériel de photographie, quoi de mieux qu'un photographe de publicité?
Démonstration avec Toscani, le photographe de toutes les grandes campagnes Benetton, qui se met en scène ici dans un hommage à une de ses propres photos pour Benetton (à droite).
La pub est pour Kodak, mais on s'en fout un peu.
kodak toscani benetton
Là, on s'en fout moins, superbes pubs pour des piles Kodak "just when you think it was dead" (juste quand vous pensiez qu'elles étaient mortes), un peu le même principe que "quand y'en a plus, y'en a encore"
kodak
l'idée déclinée avec une souris zombie ci-dessus, un tigre/tapis et un poulet prêt à cuire en dessous.
kodak
D'un coup je me dis (oui je construit cette note au fur et à mesure), je me dis donc "tiens, mais Kodak ça me rappelle pas autre chose surtout?
Les voleurs de couleurs !
Si vous regardiez les publicités vers la fin des années 80, ça devrait vous dire quelque chose, sinon voilà à quoi ils ressemblaient:
kodak voleurs couleurs
Et en action, ça donnait ça:

En fait, il s'agit plus de voleuses de couleur, trois petites filles, les Kodakettes. Mais j'avoue qu'on a vraiment du mal à voir en fait. Par contre on reconnait de suite le style typé "années 80" du maître de la publicité de l'époque, Jean-Paul Goude, dont je raprocherais assez l'univers de celui de David LaChapelle.
Puisqu'on parle de photographes, voici une série de quatre pubs, toujours pour Kodak, en "partenariat" avec quatre photographes relativement connus, à savoir Pierre et Gilles, David Buckland, Jean Saudek et Ouka Lélé.
kodak kodak Ha on est loin des premières réclames Kodak... des publicités pour les plaques photographiques... kodak Une dernière petite relique, une publicité des années... 70 je pense, pour Kodak.

A l'époque, on aimait à photographier des chatons, apparemment.
A côté, je vous ai mis ce qui se fait de mieux en matière de pubs grivoises bien d'aujourd'hui.
Et comme ça manquait vraiment, je rajoute une couche avec ces pubs pour, je crois, un logiciel de retouches d'images (Digital "perfect images for a not so perfect world").
retouche Digital
... tee-shirt mouillés, gros pénis et bières, trois ingrédients indispensables pour les fêtes réussies...
retouche Digital
Un jeu pour finir... A quoi peuvent bien servir ces petits bonhommes?
retouche photo
Et oui, il s'agit d'une publicité pour un studio de retouche de photos. Voici les affiches où vous découvrez que font ces sympathiques ouvriers.
L'un repeint votre oeil...
retouche photo
... pendant que l'autre coupe vos poils à la tronçonneuse... retouche photo
... et que le dernier repeint vos gencives en blanc ! retouche photo