Pierre-papier-ciseaux.
Les ciseaux coupent le papier. Voilà comment est résumée la fin de la guerre dans cette publicité. Winston Churchill symbolise une paire de ciseaux avec son V de la victoire, tandis qu'Hitler fait la feuille de papier avec son salut nazi.
Oui, il y a un paquet de publicités avec Hitler, mais en ce moment, ce qui fleurit pas mal aussi, ce sont les pubs avec George W. Bush. Et Ben Laden aussi, ça va de paire.
Les publicités que vous voyez ici sont pour la World Association of Newspaper. Pour savoir de quoi il s'agit, cliquez sur le nom.
Ci-dessous, vous pouvez donc voir Georges Bush et Osama Ben Laden jouer à cache-cache (Hide and seek en français) et, toujours sur le thème du jeu, à droite, Martin Luther Kin et un membre du Ku Klux Klan avec cette règle d'échec "King take Knight" à savoir le roi prend le cavalier (les pions, aux échecs).

L'actuel président américain en prend souvent pour son grade dans les publicités qui suivent. D'aucun trouveront que c'est une cible trop facile, sans doute, sans doute, mais il mérite et les pubs sont drôle, donc...
Ici, pour la chaîne History Channel, dont je vous avais montré un exemple en fin de note précédente, on peut voir Bush junior et Bush père, levant tous les deux le doigt de la même manière, leur slogan étant que, sous-entendu bien malgré eux, ils passaient des rediffusions.
A droite, plus troublant que le doigt des Bush, un parallèle entre la mort de la princesse Grace Kelly et Diana, toutes deux en voiture.

Un poil plus trash, ces pubs pour Milenio, un journal que je suppose italien.
En fait, pas du tout, on me signale que c'est mexicain. Ce qui explique bon nombre de personnage pris pour cible.
On y voit des équations simples, voire bien sûr, simplistes. Le George W. Bush y est comparé à un mix entre Homer Simpson, l'incarnation du beauf américain, et John Wayne, le cowboy texan par excellence.
Arnold Schwarzenegger, lui, est un gorille qui s'est rasé...
Le slogan est intéressant, puisque justement "Such a complex world needs a good explanation", un monde aussi complexe a besoin d'une bonne explication...
bush Milenio
Là, je trouve que c'est le plus percutant, l'équation étant l'oncle Sam, la fameuse icône du recrutement militaire aux Etats-Unis, plus un miroir donne Cho Seung-Hui, l'auteur de la fusillade aux Etats-Unis, en avril dernier.
Fidel Castro plus un ténor, semble-t-il, donne quant à eux Hugo Chávez, le président mexicain.
Bon, je suppose qu'il faut connaître un peu le bonhomme pour comprendre.

Plus facile déjà, Pelé + un mouflon donne Zinédine Zidane (rapport à son coup de tête lors de la dernière coupe du monde de foot).
Karl Marx + un pull pourri donne Evo Morales, le président (socialiste) de Bolivie.

Plus surprenant, encore une pub mexicaine, mais cette fois-ci pour des hôtels pour chiens... Le texte dit qu'ils ne font pas de discrimination quant aux races des chiens. Il faut savoir que Dog, en mexicain, signifie "voyou".
Voilà donc pour eux l'occasion d'utiliser pêle-mêle l'image de Bush, Oussama Ben Laden (de son nom complet Usāmah bin Muhammad bin `Awad bin Lādin, أسامة بن محمد بن عوض بن لادن ) et Fidel Castro.
Bush Osama Fidel Dogotel
Aprés l'hôtel pour chien, voici des pubs pour les literies "SK Bedding". Who says there’s no rest for the wicked? (Qui a dit qu'il n'y avait pas de repos pour les méchants?). Ce qui est bizarre, c'est que la pub laisse à penser que c'est donc grâce à cette marque de matelas que George Bush, Kim Jong-il (dirigeant de la Corée du Nord depuis 13 ans) et Robert Mugabe (président du Zimbabwe depuis 20 ans) peuvent bien dormir la nuit, malgré les crimes illustrés sur ces mêmes publicités.
George W. Bush Kim Jong-il Robert Mugabe president Zimbabwe
Peut-être plus surprenant encore, ces pubs de Malaisie pour les voitures Smart.
Je trouve ça surprenant parce qu'il s'agit d'une marque tout de même assez connue, dont on ne penserait pas à priori qu'elle se permettrait de prendre des risques comme ça. Mais il s'agit de pubs diffusées en Malaisie et finalement plutôt gentillette.
De Bush ils disent "Still looking for weapons of mass destruction. Not smart." => Encore à chercher des armes de destructions massives... Pas malin... Smart, soyez ouvert d'esprit".
Pour Bill Clinton "Interns and cigars. Not smart." => Stagiaire et cigare. Pas malin
Enfin pour Saddam Hussein, "Pissing off junior and senior Bush. Not smart." => Faire chier Bush junior et sénior, pas malin...
Bon à l'époque, il avait déjà été exécuté, soit dit en passant.
BUSH
Décidemment, on vend de tout avec Bush ou Clinton, ici, Bush vante les mérites d'un mixeur, qui, selon les dires de cette pub, mixe vraiment tout. Ici donc, le père de George Bush et un personnage de benêt d'un journal américain dont je ne me rappelle plus le nom.
BUSH
Et ici, c'est George Washington (surement pour le côté grand homme politique) et Hugh Grant (évidemment pour le scandale sexuel qui lui value cette photo lors de son arrestation) qui, passés au mixeur, donnent Bill Clinton (toujours l'affaire Monica Lewinsky).
clinton George Washington and Hugh Grant
Affaire qui sert ici à vendre des chocolats.
C'est une pub argentine et le texte dit "On ne sait jamais de quoi une femme en colère est capable".
On suppose donc qu'elle est en colère parce qu'elle n'a pas eu de chocolat... Un peu tiré par les cheveux, à mon avis.
You never know what an angry woman is capable of pub argentine
Surtout ici avec Margaret Thatcher, l'ancien premier ministre anglais. Sous-entendre que sa politique venait du fait qu'elle était en colère parce qu'elle n'avait pas de chocolat, c'est inatendu, mais c'est surtout même pas drôle, en fait.
Margaret Thatcher
Alors sinon, il y a ces deux pubs pour une bonne cause, un toit pour les personnes âgées à Bezerra de Menezes, au Brésil.
Le texte dit "Aidez les à vivre plus longtemps" et, sur cette première publicité, on peut voir une énorme série de catastrophes naturelles ou de guerres avec le nombre de morts.
Juste le début, ça donne ça:
1928: 1836 morts dans un houragan en Floride
1929: 1.500.000 de morts dus au régime de Staline
1930: 2.500.000 de morts dus au régime de Staline
1931: 10.000.000 de morts dus à une grande famine en Ukraine
1932: 15.000 morts lors des révoltes contre le président brésilien Getulio Vargas
1933: 25.000 morts des mains d'Hitler dans le sud de l'Allemagne
1934: 10.700 morts dus à un séisme au Bihar en Inde.
1935: 50.000 mors dus à un séisme au Quetta, au Pakistan
1936: 6.000 morts dus à la guerre civile espagnole
1937: 36 morts dans un incendie aérien à Edinburg
1938: 30.000 juifs morts dans les camps de concentration
1939: 40.000 morts dus à un séisme au Erzincan en Turquie
1940: 14.715 morts dans la bataille d'Angleterre
1941: 2.403 morts dans l'attaque de Pearl Harbor
1942: 1.300.000 morts dus au nazisme
1943: 2.700.000 morts dus au nazisme
1944: 4.000 morts dans les chambres à gaz
1945: 78.150 morts dans le bombardement atomique d'Hiroshima
etc, etc...

Et sinon, il y a cette version avec pas mal de dictateurs mis bout à bout chronologiquement, il y a Joseph Staline (Иосиф Виссарионович Джугашвили), Benito Mussolini, Adolf Hitler, Kim Il-sung (le père de Kim Jong-il), Mao Tsé-toung (毛泽东), celui d'après, Soeharto, le 7ème, c'est Mobutu Sese Seko, le suivant, Idi Amin Dada Oumee, Saddam Hussein (صدام حسين عبد المجيد التكريت), Nicolae Ceauşescu, après, Mohammad Omar (ملا محمد عمر), et enfin Oussama Ben Ladenn,(أسامة بن محمد بن عوض بن لادن) *.
Voilà, ça fait une sacrée brochette tout ça, on serait même tenté de se demander à quoi sert de vivre plus longtemps si c'est pour être spectateur de plus d'horreurs...
Oui, car le message de ces pubs c'est donner des sous pour nos vieux, pour qu'ils vivent plus longtemps (et survivent donc à tous ces dictateurs...).

Voilà, c'en est fini de cette note à rallonge, je mets juste ici les seules pubs, à ma connaissance, à par celles-là où l'on voit des hommes politiques.
Avouez qu'elles sont encore plus drôles maintenant...
RTL vivrensemble sarkozy villepin royal hollande
* merci à Wandrille et Monsieur le Chien, experts ès dictateurs, pour leur aide précieuse car ils m'ont fourni 90% des noms cités ici.