En fait de zombie, au début, c'est pas vraiment ça.
Parce qu'au début, chez Eastpak, ils étaient pas plus zombies que vous et moi.
Au début, ils étaient même carrément plutôt Pandi Panda, petit ourson de Chine.
Ou Koala. Bon, on me dit que chronologiquement, c'était plus le Koala.
Alors comme Eastpak ça est quand même vachement plus des sacs pour les jeunes gens que pour les vieux gens, la communication, chez Eastpak, ça passe par du parlé "jeune".
Du coup, "Legalize Eucaliptus", ça a sa dose de rebellitude, ça plaît aux enfants et limite aux parents. Enfin peut-être pas mais au final, ils les achètent bien, les sacs, pour la rentrée.
Parce que c'est résistant. Et que Papy, il l'a fait, la... Ha non, rien à voir.
M'enfin c'est résistant dans le sens que c'est solide, même que c'est marqué sur la publicité (BUILT TO RESIST = fabriqué pour résister), alors hein si c'est pas vrai c'est pas possible, ça serait une publicité mensongère et ça on sait bien que ça existe pas.
Enfin je plaisante, je plaisante, en attendant moi j'en ai un depuis longtemps, je suis bien emmerdé justement parce qu'il tient encore bien debout et j'ai moins d'excuse pour en changer.
A part la couleur.
Ha oui, j'oubliais.
La pub. Regardez comme c'est mignon, y'a des Koalas à foison, y'en a même un devant qui fait le V de la victoire, ou alors ça veut dire cool, l'eucalyptus, légalise le, mec.
eastpak ad pub
Donc phase deux, comme je vous le disais précédemment, phase deux, c'est du Panda qu'on a.
Je vous l'ai mis en grand, la pub, car je sais qu'il y en a qui aime quand on voit bien les détails, surtout quand c'est un peu cochon. En l'occurence, c'est plus Panda que cochon, mais quand même un peu cul, quoi.
La pub est vachement subtile, en fait, y'a une super analogie entre les pandas, dont on sait qu'ils sont en voie de disparition, et les clients de Eastpak, qui vont devoir durer plus que leur sac, qui lui, est super résistant, est-il utile de le rappeler.
En tout cas, pour survivre, le truc des pandas, c'est de se reproduire, quoi de plus logique. Sauf que là, les Pandas, ils sont un poil pervers, enfin bon, ça reste gentil quand même, je vous laisse juger par vous-même, tadam, Pandi Panda fait ses courses au sex-shop.
eastpak ad pub Comme ce serait dommage que vous passiez à côté, je vous précise tout de même qu'au dessus vous pouviez voir, dans le fond, des cabines de projection de films de cul, plus vers l'avant, un DVD "Big Tits 2" (gros seins 2), des poupées gonflables et même un kit "Pandage" (bondage, pandage... non j'dis ça on sait jamais, y'a peut-être des âmes innoncentes qui traînent par ici)

Enfin bref, pour l'instant, on est assez loin de nos zombies, alors on va accélérer.
2002 (oui, paf, une date, c'est la seule que je connaisse, mais je tiens à la mettre quand même). 2002, une pub est rejetée. C'est à dire qu'elle a été diffusée, trois mois je crois bien, pis après ils ont dit stop quand même, en fait on s'est trompé, c'est vachement trop violent, on aurait jamais du la laisser passer.
Voici la pub en question, en effet, il y a une arme blanche, du sang, enfin c'est trop, quoi.
En fait la jeune tueuse semble vouloir dépouiller ses victimes, se faire un trophée avec leur sac Eastpak.
Bon, en tout cas, pub rejeté. Mais trop d'la chance, vous pouvez la voir ici.
eastpak ad pub
Les Zombies ne sont pas encore là, mais je sens qu'on approche, y'a déjà un cadavre.
Prochaines pub, un squelette, un cimetierre de sacs, on y presque.
eastpak ad pub
Il manque un slogan, hop "I love life", pour des zombies, quoi de plus "décalé" donc esprit djeunz, ça va vendre des sacs comme des p'tits pains, si ça continue.
eastpak ad pub
Et voilà. Tout arrive à point à qui sait attendre longtemps.
Les fameux zombies sont là, je vous mets quasiment toute la collec', tirée d'une quarantaine de publicités Eastpak.
J'ai été obligé de faire un montage et de les serrer un peu, sinon ça prend trop d'place ces bestioles.
eastpak zombie ad pub
Voilà, bon bin c'est du zombie, y'a pas trop grand chose à dire de plus en fait.
Si, ils sont jolis bien fait, mais à part ça, faut bien avouer, je le sens, je vais vite être à sec.
eastpak zombie ad pub
Complètement à sec, et pourtant je vous en réserve une autre fournée dans ma prochaine note.
Je m'arrête là histoire de retrouver un peu d'inspiration.
eastpak zombie ad pub