La voilà donc enfin, la note que le monde n'est pas encore prêt pour, mais que tout le monde attend sans forcément trop le savoir.
Je veux bien sûr parler de mon compte-rendu de festiblog 3.0 mes vacances à la mer, deuxième édition.
La mer en question, c'est celle du Japon, mais je ne l'ai pas trop vu en fait, tout occupé que j'étais à zoner en ville (Tokyo).
Par contre, autant vous le dire de suite, comme je suis pas très fort pour ce qui est de parler (au niveau des mots), enfin d'écrire, vu que les mots sont écris sur votre écran, bref, vu que je maîtrise la langue française comme une vache hamster espagnole polonais (ouais, c'est bon, ça, hamster polonais, ça devrait au moins faire rire 2 ou 3 personnes), bref bref, il n'y aura donc surtout que des photos un peu commentées pour ce compte-rendu.
Et ce aussi parce qu'une image vaut mieux qu'un long discours, alors imagine un peu une soixantaine d'images comment ça doit déchirer tous les longs discours (leurs mères) (c'est bon ça aussi "leurs mères", très second degré, très "je suis au-delà d'être dans le coup".)
Donc vu ce que je viens d'écrire, il va quand même falloir penser à fermer ma gueule, surtout avec ce pâté indigeste de mots que je balance.
Et faire pêter les images en plein dans vos mirettes ébaubies.
Et pourtant me direz-vous, j'ai comme l'impression que t'es parti comme un boulet, là, t'as pas fini de blablater, vu la tartine de lettres que j'vois en dessous de cette ligne.
Hé mais comment tu sais qu'il y a encore une tartine, alors que tu l'as pas encore écris, la tartine? C'est en quelque sorte une tartine de texte du futur, et toi tu la vois?
Oui car tout est prévu à l'avance, tout est calculé, c'est une machinerie bien huilée, les élections sont truquées.
Mais resituons plutôt l'action. Je suis parti au Japon.
Pour ceux qui ne connaissent pas, le Japon, c'est un pays tellement kawaï (1er cours de japonais (first lesson free) kawaï = mignon (en japonais) sauf qu'ils l'écrivent pas comme ça mais tout drôle avec des dessins, c'est plus kawaï (=mignon) mais là je suis plus compétent).
Je disais donc que le Japon, c'est un pays tellement kawaï que les gens qui vivent dedans ressemblent à des pandas tout rond et chient des coeurs par le cul *-.
La preuve en image avec cette photo d'un japonais, pris au hasard dans la rue, en train de chier :
-* à part les sumos qui sont des gens très gros qui chient des vélos comme le montre la première photo, tout en haut.
Bon, deux blagues scatos en deux lignes, je tiens une forme époustouflante, reste plus qu'à vous prouver ho combien ma vie peut être tout à fait fascinante, moi aussi, quand je pars très très loin, et que je reviens avec des images de trucs qu'on a pas, nous ici, dans les pays civilisés.
Re-preuve en image avec hop, pas moins de 11 photos de rampes d'escalators prises à Tokyo. Si.
Comme ça, vous aussi vous serez un peu là bas. Et ça c'est cadeau, c'est gratuit, c'est du bonheur, mettez-vous en plein les yeux, attention, rampes d'escalator dans ta face, j'avais prévenu:
Suivront bientôt des photos de vélos, de tongs et de chiottes parce qu'à part les rampes d'escalators, les japonais sont très forts en technologie de tong, et de petits vélos. Et de chiottes aussi. Mais ça, c'est plus culturel encore que technologique.
Partez pas, y'aura aussi des photos de plaques d'égout, et ça, vous en verrez jamais ailleurs. Exclusif, n'ayons pas peur des mots.
Il y aura bien évidemment aussi, de l'écolière en uniforme jupe plissée et yeux bridés (mais de dos on voit moins bien, sauf son cul, qui n'est pas bridé. Enfin je pense, j'en ai jamais vu en fait, mais d'ailleurs, ça donnerait quoi un cul bridé?)
Pour revenir aux rampes, je ne sais pas si vous avez remarqué le détail subtil, alors qu'en France, nos rampes d'escalators sont toutes noires, au Japon, elles sont de toutes les couleurs. Ça, c'est l'effet kawaï et ça m'a bien plu, du coup j'ai partagé mon temps entre prendre des photos de rampes d'escalator (je vous ai mis qu'un échantillon, là) et des photos de petits vélos.
Mirez moi donc ces photos de petits vélos...
C'est incroyable, n'est-ce-pas, la diversité qu'il peut y avoir, question vélo, au Japon. Je suis comme vous, je suis sur les fesses. Notez également la taille des roues...
Il doit certainement y avoir quelques concours, à l'instar de nos rencontres d'amateurs de tunning, et où les japonais, férus de bicyclettes, comparent et se mesurent, pour déterminer qui a les plus petites roues.
Je crois que le gagnant est le modèle violet, dont les roues n'excèdent pas la taille de celle d'une trottinette.
Je précise qu'au Japon, quasiment personne n'a de voiture, les japonais leur préférant les vélos. Mais il existe tout de même des Hummer, la version japonaise étant un vélo. Jugez plutôt, photo authentique.
Pour rester dans les moyens de locomotion, quelques photos de leurs véhicules motorisés, après nous passerons au papates, avec les tongs et les santiags.
Enfin pour l'instant, jetons un oeil sur leurs mobylettes et leurs petits camions:
En fait au Japon, y'a comme un manque de place, ce qui expliquerait pourquoi tout est petit (même les gens), et comme en plus, ils ont des tas de tremblements de terre, ils ne peuvent pas trop construire de grands parking souterrains.
Du coup, les parkings sont des sortes de grandes tours toutes fines où s'entassent les voitures, les unes sur les autres, comme dans une sorte d'immense étagère à roulement. Bon, je sais, c'est pas très clair, mais vous avez qu'à aller là-bas pour vérifier comment ça fonctionne. Enfin du coup, les voitures sont toutes petites et toutes carrées, pour bien qu'elles puissent s'empiler.
Poursuivons donc avec les moyens de locomotion et parlons un peu tong.
Je logeais dans le quartier d'Asakusa, un vieux quartier où se trouvent des temples, et là, c'est sérieux en plus, y'avait une tong géante. On pourrait croire que c'est des blagues, mais pas du tout. Je dis pas que c'est une religion, mais dans un temple à Tokyo, y'a une tong géante. Tapez "tong géante asakusa", vous verrez que je ments pas. D'ailleurs, je l'ai pris en photo pour preuve indéniable.
Ça se porte peut-être pas tous les jours, mais une petite fête traditionnelle et hop, c'est l'occasion de sortir tes tongs ficelles. On a d'ailleurs croisé des gens comme ça, donc pouf pouf, photo aussi.
La conception de la tong est un art millénaire au Japon. Alors forcément, en 1000 ans, on a le temps de se faire chier mais aussi de tenter des trucs de dingue, comme ces tongs-plateformboots traditionnelles elles-aussi (juste en dessous, la photo).
C'est laqué, comme les canards, sauf que les canards, c'est chinois et les tongs pas comestibles.
La photo, je l'ai prise dans un classique magasin de tong, comme on peut en avoir nous aussi, mais je l'ai pris d'un peu loin donc on voit pas bien les gravures et tout, mais je vous assure, c'est trés joli tout ça. Pour le principe, j'ai trouvé une autre photo sur le net où voit ça de profil, on comprend mieux.
Autre temps, autre moeurs, moins dans la tradition cette fois-ci, les santiags. Pas les santiags que pas mal de japonaises portent avec tout et n'importe quoi, non, les santiags des rockeurs du parc Yoyogi.
On ne voit peut-être pas bien là, mais ces santiags sont complètement recouvertes, dessus-dessous, de skotch noir.
Les mouvements rock'n'roll impliquant de grandes glissades sur le sol, les santiags sont foutues en moins de deux, donc pour les protéger, hop, skotch.
Quelques images des rockeurs en mouvements.
Et pour mieux se faire une idée, une vidéo:

Avant de juger, pensez quand même que nous avons en France la "tecktonik".
Vous remarquerez sur cette photo que la banane peut se porter longue, très longue, ou encore très très ras, si l'on manque de cheveux.
Je tiens à préciser que la plus longue banane est entièrement réalisée en vrais cheveux.
Petit retour au sacré avec ces deux photos, la première, des tanukis (prononcer "tanouki"), symbole de la fête, il est toujours représenté avec d'énormes couilles, va savoir pourquoi, sûrement un délire japonais suite à une beuverie y'a 4000 ans, pis c'est resté. En tout cas, ici, on apprend qu'en fait, cet animal existe, et c'est une sorte de chien.
temple tanuki - homme canard A droite, c'est un homme canard, saint-patron du commerce, enfin, l'équivalent des saint-patron en japonais, quoi. Il a les pieds et les mains palmés, et une bouche de canard, un peu comme Donald... ou un canard, oui, aussi.
On voit pas bien, mais vous pouvez agrandir la photo en cliquant dessus, comme ça vous verrez aussi les couilles des tanukis, rhaa, je parie que ça vous intrigue!
Plus surprenant encore, voici quelques clichés pris près d'un temple.
Au premier plan, on voit une sorte de fontaine, que j'ai mis zoomée à coté, c'est une fontaine en forme de dragon qui crache de l'eau "bénite" qu'on peut boire avec les petites casseroles, puis se rincer la bouche et se laver les mains avec... mes connaissances en japonais ne m'ont pas permis d'en savoir plus, malgré les petits dessins. Plus surprenant, derrière la fontaine, un tas de petits écriteaux en bois. Et là, c'est la fête. Exactement comme dans l'église de Biarritz, les quelques français passés par là ont laissé des perles.
Cliquez ici, ici, ici, ici, ou encore .
Je recopie tout de même ces morceaux choisis:
Amour, gloire et beauté à ceux qui comptent et la santé en prime...
Doudou on s'aime pour toujours
Que ma famille et mes amis trouvent le bonheur.
Que Motto soit accepté à HEC, et que notre couple surpasse toutes les épreuves de la vie.
Aurélie et Rébecca
Que j'ai mes partiels en juin 2007 et en septen janvier 07
Que mes proches soient en bonne santé
Et que les hommes soient plus ouverts aux autres.
Que j'ai mon année
De l'amitié de l'amour mais surtout du bonheur pour moi et tout ceux qui le méritent!!!
Que notre ange veille toujours sur nous
Que le reste de notre vie à deux soit aussi belle que cette année 2007
Que le bonheur soit pour notre famille
Que la paix vienne un jour pour le monde
Que le bébé vienne
Anne
A MON MINOU QUE J'ADORE en espérant pouvoir revenir ici avec lui un jour.
Beaucoup de bonheur à tous, de joie et d'amour.
Magou
Joie & bonheur pour Jean-Bruno dans son travail, afin qu'il puisse réussir et s'épanouir.
Santé pour toute ma famille.
Bonheur et santé pour ma fille NOA, qu'elle réussisse tout ce qu'elle entreprendra dans sa vie.
Anne
Je ne sais pas ce que peuvent bien écrire les japonais sur ce genre de panneaux, mais, pfiou... la superstition et la stupidité prennent pas de vacances, apparemment...
Heureusement, les temples, ça n'est pas que ça, y'a aussi des jolies couleurs. Voyez plutôt, à gauche des petites statues aux bonnets rouges, la petite guirlande est faite de plein de petits origamis.
Cliquez sur l'image pour mieux voir.
temple origami Encore une chose surprenante. A proximité des temples d'Asakusa, il y a une des plus vieilles fêtes foraines de la ville. Et dans le mur à côté de l'entrée, il y avait ceci:
fête foraine Asakusa A gauche, un écrou sur un petit coussin: l'écrou doit venir de la montagne russe en photo au dessus. A droite, un poisson à tête d'homme, ancienne attraction de cette foire, comme peut en témoigner l'image au-dessus.
Cliquez sur l'image pour voir la tête du poisson. C'est un tantinet exagéré, vu que le poisson en question, je vais vous le montrer en vidéo, le voilà:

Ha, je crois qu'on va devoir s'approcher de la fin du compte-rendu, ça commence à devenir long et y'en a qui satturent, me signale-t-on.
Quelques petites choses encore, avant de partir.
Comme l'indiquent ces deux panneaux, il est interdit aux cigarettes géantes de se promener l'air de rien les mains dans les poches, il est également interdit de fumer les cigarettes géantes.
Plus sérieusement, la vente de cigarette (et d'alcool) est interdite aux moins de 20 ans, il est interdit de fumer dans la rue, sauf aux endroits prévus à cet effet.
Cliquez sur les paquets de clopes en dessous pour voir les endroits en question.
Marlboro Ces interdictions concernant le tabac sont d'autant plus étonnantes que là-bas le paquet dans le distributeur est extrêmement peu cher comparé à la France, le paquet de Marlboro est à environ 300 yens, ce qui fait moins de 2 euros, en plus, y'a un choix incroyable, de normal à extra-light, en passant par les mentholés et autres...
Pour ceux qui n'en ont pas encore assez, il me reste une photo des toilettes à la japonaise, ici, avec le système pour nettoyer le derrière à grand renfort de jet d'eau...
Ici, un dommage collatéral du "tout kawaï": un chien habillé, avec collier de perle et chouchou dans les "cheveux"...
, étonnant ce que l'on peut trouver entre une figurine star wars et un transformers: une poupée Hitler.
Une avant dernière photo: les magasins qui vendent la fausse nourriture, pour les restaurants...
faux sushi
Cliquez sur la photo pour voir en plus grand, également ici, ici, ici et pour d'autres photos.
Sur le chemin du retour, en passant par l'aéroport de Moscou, je me suis aperçu qu'on pouvait faire des poupées russes avec n'importe quoi, la preuve.
Enfin, je vous laisse sur une dernière image du Japon, celle de ses délinquants juvéniles, enchaînés et poussé aux travaux forcés... Pour l'ensemble du texte, on va mettre ça sur le compte de la fatigue du voyage, d'accord?