Nous disions donc affreux, sales et méchants
J'exagérais un brin. Méchant, on voit rarement ça dans la pub. Par contre, pour le "un brin crado", vous allez être servi avec cette pub (l'acteur a un faux air de Jack Black):
Oui, difficile de se douter qu'il s'agit d'une pub pour la nouvelle Ford Fiesta. On croirait plus à une pub pour de la bière qui fait bien roter. Enfin, je sais pas si les bières se vante tellement de ce côté un peu convivial. Pourtant, là, le mec est un artiste, faut bien le reconnaître...
D'autres clichés sur les mecs crades sont passés en revue dans les pubs qui suivent.
Pour relativiser, les annonceurs ont fait une version homme et une version femme, pour bien montrer les travers de porcs des garçons et les côtés agaçants des filles aussi.

Un grand classique: la lunette des wc pas rabaissée ou justement, rabaissée, je sais plus comment faut faire, moi j'm'en fous, je pisse dans la baignoire ou le lavabo comme ça c'est réglé au moins.

Je vous remets une pub que j'aime bien, où l'on voit un peu la même chose que dans la pub précédente pour Mercator (un matin classe), mais jouée par une fille.
Pourquoi joué par une fille, me direz-vous? Et bien tout simplement parce que même pour une pub de sous-vêtements masculins, les mecs n'ont pas envie de voir un homme à poil.
"Men don't want to look at naked men." (c'est ce qu'il y a marqué en bas à gauche)
Donc ce sera une fille qui portera les sous-vêtements d'un homme.
Bon, d'accord, du coup, ils excluent un peu les... comment peut-on les appeler déjà... bon, ils excluent un peu les garçons qui préfèrent voir d'autres garçons nus.
Mais pour ceux qui aiment bien les filles dénudées, JBS s'est laché:
Là, sur cette photo, évidemment, on oublie un peu qu'elle pète à la fin de la vidéo, cette fille...
JBS a fait d'autres visuels avec des filles dans des situations de mecs, là en train de se raser non les jambes mais le visage, puis, hooo, trés d'actualité, une fille déguisée en rugbywoman... Tiens, d'ailleurs, est-ce qu'il y a des femmes qui pratiquent le rugby, en vrai?
Sûrement, vu qu'il y en a qui pratiquent la boxe. Mais bon, elles doivent pas ressembler à celle de la photo en dessous, avec leurs oreilles en chou-fleur et leurs dents cassées...
JBS a aussi pensé à ceux qui ont des fantasmes un peu plus classiques, du style secrétaire, infirmière, soubrette ou bonne soeur... (pour que je vous envoie la photo en plus grand, pensez à joindre un mail timbré pour le retour).
secrétaire infirmière soubrette nonne (ha oui, vous avez remarqué vous aussi cette imagination débordante dans la mise en scène: ces jeunes femmes légèrement dénudées reniflent des slips de mec. Si ça c'est pas la classe, j'sais pas c'qu'il vous faut.)
Enfin dans l'genre "j'perpétue les clichés", les journaux "pour mecs" se posent là. Genre Guts, FHM, etc...
Bon, en France, on l'a pas je crois, mais "ailleurs", il existe le magazine CHE. Et le magazine P aussi. Et ils font des pubs, bon... des pubs.
Voici par exemple la livreuse de lait court vêtue (non, elle ne livre pas son propre lait, bande de pervers) et puis il y a aussi le fantasme pas ordinaire: avoir sa femme qui vous trompe... avec une autre femme.
"Ho bin tiens, qu'est ce qu'on va pouvoir faire, là, tous les trois, il nous manque quelqu'un pour une belotte, comme c'est dommage."
"Let us keep on dreaming of a better world".
Bon, évidemment, on pourrait mettre ça en parallèle avec des pubs qui rêvent d'un monde meilleur où les gens ne meurent plus de faim, par exemple. Mais ça ne serait pas très fair-play.
Les lecteurs de Ché préfère rêver d'un monde où les jeunes filles donnent leur numéro de téléphone, sans même qu'on ait à la demander, en plus d'une manière fort ingénieuse, regardez:
Vraiment plus drôle, voici la pub pour P-magazine. Auto-dérision assurée.
A part être cradingues (j'utilise de vieilles expressions pourries si je veux) et penser rien qu'avec leur bite, les clichés sur les mecs sont souvent résumés, dans les pubs pour les bières, par leurs supposées passions : "boire des bières en regardant le match, avec des potes", ("watching the game, having a bud...")
La première pub, pour une voiture Ford, allonge un peu la liste. Nous avons bien sûr la bière, quand même, mais aussi la bouffe, la virilité entre mec, regarder la télé (immense de préférence) dans un énorme fauteuil en cuir.
La deuxième pub, pour une boisson énergisante se focalise nettement sur le côté viril. Amusant aussi.

Allez, je vous laisse avec une dernière pub qui nous montre à quel point les blagues entre potes peuvent être drôles.
Quand elles s'arrêtent à temps...