Bon, on finit avec ce thème à la con, en fait, c'est nul.
Oui aujourd'hui, je suis grognon.
Mais bon, c'est parce que je me suis aperçu que les 4 pubs du jour sont toute naze alors après vous allez m'en vouloir et plus jamais revenir du coup je vais mourrir tout seul ici sur mon blog, et je serai trèèès triste.
Enfin surtout, ces 4 pubs sont nazes, mais j'ai la flemme de changer le thème, c'est prévu comme ça, faut finir la série et c'est pas parce qu'elles sont nulles que y'a rien à dire dessus.
Alors c'est bon, j'y vais, je commence au hasard par la première pub.
Bon, déjà, la première pub est suisse, ça commence bien. Quoi? Oui, je suis raciste, rhoo non mais. Quand je suis grognon, je suis raciste contre les suisses. Ça vous pose un problème? Je parie que pas un seul d'entre vous n'est suisse en plus.
Bon, la première pub, non seulement elle est suisse, mais en plus, c'est une pub pour de la pub. Si c'est pas trop fort de café, ça, j'sais pas c'qu'il vous faut.
Plus précisément, c'est une pub pour une agence de pub.
Ce qui est marrant (relativement, hein, je préviens, c'est relativement marrant, venez pas vous plaindre après) avec les pubs pour les agences de pub, c'est que forcément, c'est l'agence de pub en question qui réalise la pub. Bin oui, ils vont pas confier ça à des concurrents, non plus.
Bon, par contre, là, ils auraient peut-être du, la concurrence aurait surement mieux fait (han, qu'est ce que je suis méchant quand je suis grognon).
Non mais c'est vrai, regardez cette pub, écoutez... La musique. C'est vraiment exactement le même genre de musique au piano, le même genre de mélodie entendue dans 150.000 spots, quand l'annonceur essaie de nous faire croire qu'il a un message important à nous délivrer.
Seulement là, leur message, c'est une opposition classique pour faire facile à retenir: Small country / Big ideas (petit pays, grandes idées). Et pour couronner le tout, ils utilisent un effet spécial simplissime. Non, vraiment, je vois pas pourquoi je vous montre cette pub. Ou alors c'est vraiment parce que j'aime râler.
La deuxième pub est française, et n'a aucun intérêt. Je la mets surtout pour faire chier ceux qui crachent sur Justice (le groupe, hein, pas "la justice"), parce que moi, j'aime bien cette chanson. C'est une pub pour numéricable et en fait, j'aime beaucoup les couleurs utilisées. Classique comme effet, mais joli.

La troisième pub est pour la bière Estella Damm et utilise un effet déjà vu mais plutôt bien réalisé: une opposition passé/présent pour dire à quel point ils ont toujours fait de la bonne bière qui mousse (mais ne pique pas les yeux), de tous temps.
La dernière pub traine dans mes tiroirs depuis une éternité, elle est bien pensée aussi, et puis y'a une chaussette-poisson, alors pour ceux qui ne l'ont pas déjà vu, admirez la chaussette-poisson.

Pfiou, ça sent la fatigue quand même un peu cette note...
Allez, espèrons que le prochain thème (publicité et cinéma) sera plus sympa (oui ami lecteur, ne t'en va pas, il y a de l'espoir...).