Après ce bref résumé photographique vous présentant l'histoire de la langue de sa découverte en 1765 aux utilisations les plus perverses au 21ème siècle, nous allons passer directement à la partie qui vous intéresse, à savoir la langue et la publicité.
A travers les âges, bien sûr.
Prenant ce sujet au hasard dans le chapeau des sujets pour vous pondre une note, je pensais pouvoir vite faire le tour de la question.
OCB pub Que nenni. Si la plupart d'entre vous connait les publicités OCB, ce ne sont pas les seules à, hummm, tiens, normalement, je place là un jeu de mot avec "langue bien pendue". Bon, trouvez-le vous-même, le jeu de mot, si vous êtes adepte de ce genre d'humour...
Ha... tant que je vous tiens. Saviez-vous que ces publicités sont désormais interdites? Non pas à cause de la langue, mais tout simplement parce qu'une loi de 2003 interdit toute publicité pour le tabac en France. Pendant un moment, OCB a profité du flou, n'étant pas directement du tabac, mais bon, finalement, voilà, plus rien, on ne verra plus jamais la langue de Zazie ou de Samy Naceri.
OCB zazie samy naceri On pourra toujours se consoler en regardant ces spots pour Tic-tac et Mentos, où des choses insoupçonnables sont faites avec des langues.

Evidemment, ça reste très soft tout ça, et vous devez vous dire qu'il y a surement moyen d'obtenir un peu plus avec un sujet comme la langue (de porc).
Hé bien oui, il y a des pubs avec quelques allusions finement placées, hop voilà, je vous en mets une, mais c'est vraiment parce que vous avez insisté.
Voici donc une pub pour le site PokerRoom.com:
Si vous n'avez pas bien compris l'histoire, au départ les deux filles parient (d'où le rapport avec le poker) qu'elles vont se faire le mec qui vient d'entrer dans le bar. D'où la démonstration de talent de chacune.
Ne vous en faites pas, il y a bien sûr des pubs où c'est le garçon qui va faire preuve de talents avec sa langue.
Quatre marques de bières ont fait des pubs dans ce genre, voici déjà Mikes Hard Lime et Carling :

C'est un peu toujours la même idée du mec qui ne veut pas gacher la moindre goute de bière et qui va lécher un peu tout et n'importe quoi pour récupérer. Du coup, ça peut engendrer des situations embarrassantes, comme dans cette pub pour Bud light.
A la suite, je vous ai mis une pub pour Tooheys Extra Dry, avec un scénario un peu plus original, enfin c'est même carrément du grand n'importe quoi...

Enfin le grand n'importe sera dépassé dans cette pub pour Volkswagen, où tu te demande quand même qu'est ce qui a pu passer par la tête des créatifs qui ont sorti ça...
Voilà. Ce sera tout pour aujourd'hui. La semaine prochaine, nous continuerons notre exploration du corps humain, en plaçant la barre un peu plus haut avec comme thème: "les cils et la publicité". Un avant goût alléchant... alléchant, alléchant! Ha, ça y'est, je le tiens mon jeu de mot avec langue!
Cette publicité, à gauche, avec des stylos dans les cils, existe vraiment. Je l'ai photographié moi-même (c'est pour cette marque). Par contre, ce qui n'existe pas et n'existera sans doute jamais, c'est cette note sur les cils. Désolé de faire des déçus, mais vous devriez avoir honte, bande de pervers, fétichistes des cils!