The Seven Year Itch (Sept ans de réflexions) est un film que j'aime beaucoup.
Dans ce film il y a la scène qui, je pense, est la plus connue de Marilyn Monroe et dont on peut avoir un aperçu sur la photo ci-dessus.
Cette scène a tellement été reprise qu'elle parle même à ceux qui n'ont pas vu le film.
Ce qui la rend donc potentiellement très intéressante pour la publicité.
Le seul problème, c'est comment va-t-elle faire pour à la fois vanter les mérites de son produit et rendre un bel hommage à ce merveilleux film (oui, je m'emporte un peu).
La solution était toute simple: la pub va faire l'impasse sur le bel hommage, comme on peut le voir sur ces publicités avec une Marilyn légèrement obèse, une Marilyn naine et une troisième qui pète.
Comme je vous sens curieux, voici en plus grand la pub pour un yaourt aux pruneaux, avec cette Marilyn obèse, qui, sous l'effet du pruneaux, réussira... enfin bref, je vous passe les détails...
La Marilyn Monroe naine, c'est pas bien difficile à trouver, c'est pour un festival de court métrage (short film = court métrage... short, ça veut aussi dire "petit", en gros. Bon, j'arrête là ma carrière de traducteur).
Bonus, un petit Charlie Chaplin.
Enfin, celle que vous attendiez tous avec impatience (ne niez pas, je vous entends rigoler d'ici): la Marilyn qui pète !
Non mais en plus, c'est très sérieux. Enfin, c'est pour un magazine très sérieux, "Science world", qui nous apprend plein de choses passionnantes, comme ici que l'on pète environ 14 fois par jour. Illustration par Marilyn Monroe, ce qui veut dire que les filles sont comprises dans le lot... Ça remet pas mal de choses en perspective, n'est-ce-pas?
J'ai trouvé une dernière version de Marilyn Monroe montrant son "panty", mais cette fois-ci en "spectacle vivant", comme on dit maintenant. Ça n'est pas une pub pour la télé, non, c'est une pub vivante, qui bouge.
C'est assez rare, ce genre de pub, et d'ailleurs, là il s'agit justement d'une pub pour ce type de panneau publicitaire.
Explication en vidéo:
J'avais déjà vu un précédent, avec deux mecs coincés comme ça dans leur panneau publicitaire, en train de nettoyer un pore géant.
Si vous aviez loupé ça:

Sinon, pour revenir aux yaourts qui font maigrir (DES YAOURTS QUI FONT MAIGRIR???), la marque, espagnole je crois, s'est attaqué à deux autres films, plus récents, à savoir Basic Instinct et American Beauty.
Pour Basic Instinct, la scène retenue est évidemment la scène de l'interrogatoire.
Si je ne sentais pas une grande flemme s'emparer de moi, je commencerais une étude comparée de ces deux scènes, Marilyn Monroe montrant sa culotte dans The Seven Year Itch, et Sharon Stone, près de 40 ans plus tard, montrant son absence de culotte. J'ajouterai que cette dernière est symbolique d'une société qui a perdu tous ses repères (et ses culottes), mais heureusement, j'ai la flemme, alors bon, en fait rien.
Ha oui, donc encore plus classe, la version "obèse" de Basic Instinct.
Puis juste après, réinterprétation d'"American Beauty".

Alors à propos d'American Beauty, j'ai justement trouvé une pub assez originale, pour des vélos.
L'une des scènes clés du film est réinterprétée par deux cyclistes. Regardez la réinterprétation en premier, puis vous pourrez comparer avec un bout de la scène originale juste à droite.

Bon, le seul problème, c'est quand on a pas vu le film parodié. Là, forcément, ça fait moins mouche. Et c'est sûrement le cas pour "Maman très chère", un film pourtant culte, de 1981.