Tout d'abord un grand bravo à celui qui a traduit le titre du film de 50 cents.
Bravo, vraiment, traduire "get rich or die tryin'" par "réussir ou mourir", fallait oser.
En français, devenir riche = réussir, donc... Bravo, bel esprit... On va passer pour qui, maintenant? Dans le même genre de traduction vaseuse, ils auraient pu aller jusqu'à convertir 50 cent (1/2 dollar) en euros, Curtis "0.4186 centimes d'euros" Jackson...

Allez, cessons de faire du mauvais esprit et délectons nous plutôt du côté amusant des différentes versions de cette fameuse affiche... On a deux versions de dos, et une version trognon de face. Dommage que 50 cents n'aient pas 4 bras, on aurait eu droit à l'ensemble des versions en une seule image: deux mains pour le bébé, une pour le micro, une pour le flingue. Enfin, il n'a que deux bras, et ça lui suffit pour avoir plein de tablettes de chocolats...
Il y a celle de face, pour les familles, pour attendrir les gonzesses, regardez je tiens un bébé dans les bras, top protecteur, youhou, viendez voir mon film!
Il y a la version soft mais qui recentre le débat sur la musique, là, je tiens un micro, parce que je ne suis pas seulement un papa, mais surtout un papa chanteur.
Et sur la troisième affiche, pleure pas bébé bonheur, je te tiens d'une main, c'est la fête du slip (qui dépasse, trait d'union des trois versions). Je te tiens donc d'une main, car l'autre est prête à dégainer le flingue que j'ai rangé dans le caleçon (pour te protéger, toujours top protecteur). Enfin, de face, il tenait quand même le bébé avec ses deux bras, ça fait un poil plus crédible... Reconnaissons tout de même qu'il vit dangeureusement, le bougre, parce que vu où est placé son pistolet, un faux mouvement et il se fait lui même un deuxième trou de balle.

Après pour les fan-fans vraiment fans, il y a les papier-peints du films (les wallpapers), avec tout plein de différentes positions de casquettes, à droite, à gauche, presque centrée, le flingue à la main, les poings genre "j'vais t'en coller une", les bras croisés genre et le regard de haut, genre "pourquoi tu regardes mon slip, c'est parce qu'il dépasse ou parce qu'il y a un flingue dedans et que t'as peur que je me blesse les parties? A noter également que 50 cent vit totalement torse nu 24h/24h car comme il le dit si bien lui même, "faut bien rentabiliser ces tatouages qui m'ont coûté la peau des fesses". Et pourtant, il a pensé à sa mamie qui lui disait tout le temps "couvre toi donc, tu vas attraper la mort". Alors rien que pour mamie, il a enfilé un pull over, histoire de pas attraper froid. L'est trop mimi, le fifty...