Hooo je sais bien. Je vous voir venir d'ici...
"- Monsieur, ça n'est vraiment pas très charitable de se moquer de pauvres gens. Qui ne vous ont rien fait, en plus."
Soit. Vous avez bien raison.
Toutefois, vous devez bien reconnaître qu'il nous est parfois donné de voir certaines choses dont on se dit "Quand même... Y'en a qui cherchent, quand même."
Et je crois bien que c'est le cas de notre ami Mathieu Vaidis.
Le jeune homme utilise ce média ultra-moderne qu'est l'Internet pour diffuser son cv et ainsi toucher le maximum de recruteurs potentiels.
C'est certain, sa vidéo aura été visionnée bien au delà de ses espérances. Malheureusement (pour lui), ça aura été bien plus souvent pour rire de lui qu'autre chose.
Il faut dire que la prétention et la suffisance dont il fait preuve sont vraiment mal placées. Le voir se planter complètement en pensant être le maître de l'internet, avouez-le, c'est... savoureux.
Tout semble fait pour nous faire rire.
Dès le début, Mathieu se présente et tente d'expliquer en deux mots le but de la vidéo: on ne comprend rien, on n'entend rien, c'est une horreur.
Allez, quelques passages croustillants pour la route et ce sera tout pour cette soirée conviviale passée avec ce cher Mathieu.
Ce que vous ne savez vraiment pas, c’est que j’ai envoyé mon premier email en 1987. Et que depuis, je ne me suis jamais déconnecté, pas même en vacances.” (...)
Je suis un passionné d'innovations, il faut toujours que je sois au courant de tout ce qui est nouveau.
Je connais tout du monde de l’internet. Les podcasts, vidcast et autre web 2.0 n’ont aucun secret pour moi.” (...)
L'avis des consommateurs est très important.
Le web 2.0 c’est du marketing-search à l’état pur. A un coût très réduit ! Alors pourquoi s’en passer ?