La musique gratuite tue, la preuve, le témoignage de 50 cent qui nous dit "à cause de tout ces téléchargements, la construction de ma piscine olympique, c'est mort"
Enfin, heureusement que c'est Epok, le magazine (gratuit) de la Fnac qui nous le dit, sinon, on pourrait croire que ça n'est pas tout à fait impartial...