diam's
Rire un coup avec Diam's? Rien de plus simple. Prenez une bonne interview (facile, elle est pas chienne, elle truffe toutes ses interview de perles de taille) et les paroles de ses chansons. Même pas la peine de se taper la musique ni le chant... Soulagés, non?
On pourrait se moquer des vêtements... Mais c'est vache (-ment facile). Et puis faut reconnaitre qu'elle sait varier ses survêts et assortir les couleurs à sa féminité incontestable.
diams
Alors passons directement à l'interview. Cette fois-ci, c'est technikart qui s'y colle.
(questions en gras, violet foncé, commentaires personnels en violet)


Dans « madame qui ? » sur « brut de femme », ton album précédent, tu dis « je suis réelle des canines jusqu’aux ovaires ». Qu’est ce que t’entends par là ?
J’aime bien les images fortes. Plutôt que de dire « des pieds à la tête et de la tête aux couilles », comme je suis une nana, c’est des « ovaires jusqu’aux canines ». Tu vois ? J’aime bien l’arrogance, en fait. Mais dans le rap uniquement
ça commence assez fort...
Déjà, pour la gouvernante de Diam's, on ne dit pas des pieds à la tête, mais de la tête aux pieds, et dans l'expression originale, on ne passe pas par les couilles. Alors normalement, pas besoin de passer par les ovaires non plus quand on est une fille. En plus, ça fait un peu "voilà tout ce que j'ai retenu de mes cours de biologie..."

Bon, de toutes façons, elle ne parle ni de tête, ni de pieds, mais de canines et d'ovaires. Le message, c'est "j'suis une fille (ovaire) un peu chienne (finalement), fait gaffe, t'approche pas trop, je mords.
Enfin, c'est vrai que si elle avait parlé de la tête et des pieds... "comme je suis une nana"... Des baskets aux cheveux ras, ça saute pas forcément aux yeux.
J'aime bien sa petite réflexion à la fin "J’aime bien l’arrogance, en fait. Mais dans le rap uniquement." ça veut dire quoi finalement? Qu'elle est assez fausse dans son rap? Qu'il n'y a pas intérêt à lui parler comme elle parle dans ses chansons?
Qu'elle est faussement arrogante, faussement rebelle, pour résumé... Houuu, remboursez, Diam's, c'est commercial !


A chanter des trucs pareils, tu dois te prendre des réflexions de temps en temps, non ?
Une fois, un mec m’a dit : « c’est carrément vulgaire ce que tu chantes .» C’est à cause du morceau « Me revoilà », où j’écris : « Cherche mes couilles, elles sont cachées dans mon string. » Le truc, c’est que je suis avec des mecs qui se vannent toute la journée. Et j’ai grandi qu’avec des mecs ! Donc, des fois, je me rends pas compte que je suis une fille, en fait.
Petite précision par rapport à la biographie de Diam's. Elle a peut être grandi qu'avec des mecs, mais elle est quand même fille unique, élevée seulement par sa mère. Elle habitait à Orsay mais comme elle s'y ennuyait, elle allait trainer avec les mecs des cités environnantes. Bon, en gros, je crois qu'on peut le dire, c'est un petit garçon manqué qui rivalise de vulgarité pour se faire accepter au sein des groupes de mecs.
En tout cas, elle l'a dit en début d'interview, elle aime les images fortes... "mes couilles dans mon string", ça, c'est une image qui peut te hanter un certains. Catégorie d'images très très fortes.


T’as déclaré à « Marie-Claire » que t’étais fan de Montesquieu. C’est des conneries ?
Non, j’ai juste dû citer à la journaliste une phrase de Montesquieu que j’ai chez moi. Mais je sais plus laquelle. Ça devait être : « J’écris car j’ai personne à qui… », non, c’est pas celle-là. « Un homme n’est pas malheureux lorsqu’il a de l’ambition », non c’est pas celle-là non plus… J’ai plein de citations sous verre chez moi.
En voilà une autre, de belle image dans ma tête... L'intérieur de Diam's. Rempli de citations sous cloche. Oui, bon, j'avoue qu'en fait au début, j'avais pas bien compris, sous verre, pour moi, je voyais des citations sous des cloches en verre. Non, en fait, il est beaucoup plus probable que ces citations se trouvent sous une sorte de petite vitre en verre, encadrée joliment... C'est comme une sorte de petit livre, en fait, mais en beaucoup plus court.
Mais elle est pas maline, Diam's, elle a quand même direct donné le secret des paroles réussies. Une bonne citation de Montesquieu, et zou, la Boulette reprezent', en ce-for, tout ça, hop, on va casser la baraque tranquille...


Tu dis volontiers : « Moi je suis la génération kébab »
C’est ma culture. Je bouffe des sandwichs grecs tout le temps et j’ai toujours préféré le grec à l’Hippopotamus. Le kebab, porte de Montreuil, j’y vais tellement souvent qu’il y a même un plat qui s’appelle le Diam’s.
Si y'a un truc que j'adore dans la vie, moi, personnellement (attention, vous allez encore apprendre un truc perso sur ulfablabla), c'est bien les gens qui vous sortent des génération kékchose à tout bout de champ... Les journalistes sont trés trés fort pour ça (et pour les jeux de mot). Mais ça marche aussi pas mal avec Diam's, quand même, "génération kébab, c'est ma culture", ça, fallait oser quand même...
Peut-être voulait-elle faire une fine allusion à ses racines, en associant culture et sandwichs grecs, vu qu'elle est d'origine chypriote / grecque.

Comme Popeye avec ses épinards, tu manges un kebab et hop, tu mets au tapis un paparazzi ?
Les paparazzi genre « Voici », « Gala », c’est des enculés. Je les emmerde du plus profond de mon cœur. Donc la semaine dernière, il y en a un qui s’est mangé une grosse patate parce qu’il n’a pas été malin et qu’il a payé pour tous les autres. "c’est des enculés. Je les emmerde du plus profond de mon cœur."
vocabulaire fleuri, des images plein la tête...

Lesquels ?
Ceux qui me shootent sur la plage, énorme, horrible, avec ma graisse en trop. J’ai eu droit à tous les titres autour du « retour des grosses ». c’est pour ça que mon prochain single s’appelle « la Boulette ». La Boulette, c’est moi ! Y’a un problème ? J’adore manger et je vous emmerde.
Là, sincèrement, elle me plait bien cette petite Diam's. J'adore lorsqu'on prétend assumer alors qu'on vient de prouver le contraire.
Elle s'appelle elle-même "petite boule" (boulette), mais on a surtout pas intérêt à la prendre en photo en maillot, parce qu'elle assume (elle nous emmerde) mais y'a des limites. (à ce propos, vous pouvez si ce n'est déjà fait lire ma petite note sur les pubs Dove,
ici.
Pour en revenir à la Boulette, les paroles sont à la suite de l'interview, et, mis à part à la fin lorsqu'elle dit "ouais grosse", il n'y a aucune allusion à son poids ni à la bouffe.


Dans ton nouvel album, il y a un titre : « Marine », une lettre ouverte à Marine Le Pen. T’as l’intention de faire bientôt un duo avec elle ?
Pas vraiment. C’est un titre que j’ai commencé à chanter en tournée et qui est rapidement devenu un hymne. Moi, j’ai été bercée toute ma jeunesse par la chanson des Bérus, « La jeunesse emmerde le Front national ». C’est comme un hommage que je leur rends. Malheureusement, je crois qu’on en n’a pas fini avec Jean-Marie.
Un hymne, rien que ça? J'avais oublié de préciser que lors d'un de ses passages télé, j'avais vu Diam's assurer que "la boulette", son dernier single était devenu l'hymne des manifs anti-CPE... Quand on lit les paroles, quand même, ça fait un peu peur...
Alors là, j'vous ai mis les paroles de Marine à la fin, commentaires compris. C'est bien plus que d'une facilité à toute épreuve. Ce qui m'amuse chez Diam's, c'est qu'à propos de cette chanson, elle avait déjà dit qu'elle ne faisait pas de politique, c'est pourquoi, alors que Marine Lepen l'avait invité à la rencontrer, elle avait refusé.
En fait, ce qui m'amuse, c'est cette manière de dire, "hooou, bouuu, Le Pen et le racisme, c'est nul", et ne rien proposer derrière.


Dans le DVD, on te voit au volant d’un coupé Mercedes. Ça te fait kiffer, les belles caisses ?
Je trouve ça super joli, même si j’en ai rien à foutre. Moi j’ai un 50, un scoot. Et mon rêve ce serait de rouler en 206 CC noire, vitres teintées, je la trouve féline. Non, en fait, mon rêve, c’est d’avoir un super lave-vaisselle, un truc qui tue, qui ne fait pas de bruit et qui lave vite.
humm, là, je vous laisse savourer, ça se passe de commentaire...

T’as vendu un million de singles, 200.000 albums, 50.000 DVD, tu peux te le payer le lave-vaisselle, non ?
Non, mais ce que je veux dire par là, c’est que je suis une femme et que ce qui m’importe, c’est mon intérieur. Chez moi, j’ai une grande télé. Et j’aime le confort.
Bin, oui, malgré les apparences, c'est une femme. Elle a des couilles, mais le paquet est caché dans un string. Elle essait même de nous faire comprendre que c'est une vraie petite femme d'intérieur. D'ailleurs, j'aime bien la logique, je suis une femme, donc ce qui m'intéresse, c'est mon intérieur, (mon logis, fée du logis, tout ça...), les tâches ménagères (dixit le lave-vaisselle)... mais enfin, ça dérive vers la télé et le confort (la bière et le canapé mouelleux?)
diam's
Extrait d'une autre interview pour le journal "the source"
J'imagine que tu as déjà une vision de ce que sera ton prochain album?
(...)Je pense que mon prochain album sera autant personnel, il sera peut-être plus mature parce que j'ai grandi, en une pige, j'ai l'impression d'avoir pris quatre ans dans la gueule. J'ai des responsabilités aujourd'hui, je suis "une petite patronne" d'entreprise, j'ai monté une boite d'édition, "Quillz" qui veut dire les plumes. J'ai envie de signer des romanciers, des poètes, des scénaristes, des écrivains, j'ai un vrai truc avec les mots.
Un vrai "truc" avec les mots..? Attends, laisse moi deviner... Un problème? c'est ça? Tu as un véritable problème avec les mots?
Je ne suis qu'une petite meuf qui fait son truc toute seule, et c'est pas tous les jours facile, on m'a fracturé ma boîte aux lettres, je me fais humilier tous les jours, mais je fais mon boulot et pendant que les autres parlent, moi j'écris.
Trop la haine... Fracturé sa boîte aux lettres dis donc... Ils dont entré par effraction dans sa boîte aux lettres. Heureusement, elle n'était pas dedans, mais ça s'est joué à peu, elle venait juste de sortir...
diams
Sinon, après enquête, les doutes sont enfin levés quant à la pochette de l'album "dans ma bulle". J'ai trouvé cette photo de Diam's avec David Lachapelle.
diam's
Il ne s'en vante pas, mais c'est lui qui a réalisé la pochette de l'album. En même temps, il lui a refourgé une vieille idée qu'il avait déjà utilisé deux fois, une fois avec Cameron Diaz et une fois avec Ewan Mac Gregor:
diam's
Diam's a du avoir un prix pour cette pochette au rabais, avec une idée d'occaz... (la pochette reste quand même bien réalisée)
Tu pouvais même réaliser ta propre pochette Diam's dans les salles de concert de la tournée et retrouver ta trombine sur le site officiel de Diam's...
diams


Tenez, si vous ne connaissez pas encore, voilà les paroles de "La Boulette".
Déjà, ce qu'on peut remarquer, c'est qu'elle parle de la misère, la vie elle est trop triste, et le tout en sifflotant sur le refrain, bin oui, faut bien passer en radio, quand même...


Voilà les paroles et à la suite, le clip


Alors ouais j'me la raconte
Ouais ouais je déconne
Non non c'est pas l'école qui m'a dictée mes codes
on m'a dit qu't'aimais le rap, voilà de la boulette
(bon, c'est pas vraiment du rap, mais c'est tout ce que je sais faire)
Sortez les briquets fais trop dark dans nos têtes
(un coup d'briquet, et hop, la vie est belle)
Alors ouais j'me la raconte
Ouais ouais je déconne
Non non c'est pas l'école qui m'a dictée mes codes
On m'a dit qu't'aimais le rap, voilà de la boulette
Sortez les briquets sortez les briquets sortez les briquets

Y a comme un goût de haine quand je marche dans ma ville (ya)
Bin faut déménager si elle trouve qu'Orsay ça craint... (Orsay est une banlieue pavillonnaire plutôt tranquille, je précise)
En même temps, avec l'argent qu'elle a gagné, je comprends pas bien pourquoi elle resterait là-bas...

Comme un goût de gène quand je parle de ma vie (ya)
Comme un goût d'aigreur chez les jeunes de l'an 2000 (lia)
Comme un goût d'erreur quand j'vois le taux de suicide
Me demande pas ce qui les pousse à casser des vitrines
J'suis pas la mairie j'suis qu'une artiste en devenir moi
J'suis qu'une boulette
Une artiste en devenir... une boulette...
Me demande pas si j'ai le bac j'ai que le rap
Et je l'embarque que je l'embrase
je le mate car je l'embrasse
Pas la peine d'essayer de comprendre ce qu'elle a voulu dire par là...
Y a comme un goût d'attentat
Comme un goût de Bertrand Cantat
La rime à tout prix donne parfois de drôles de surprises...
Comme un goût d'entrax pendant l'entracte
Y a comme un goût de foulette foulette chez les mômes
Si quelqu'un pouvait me donner la définition du mot "foulette".
Ailleurs, j'avais lu "foulek". Comme quoi même ses auditeurs ne comprennent pas bien ce qu'elle dit.

comme un goût de boulette boulette sur les ondes
Répétition x2 :
Alors ouais on déconne
Ouais ouais on étonne
Non non c'est pas l'école qui nous a dicté nos codes
Non non
Génération nan nan
Génération nan nan... Là, tout est dit. Après la génération Kébab, la génération nan nan. On sent d'ici les belles revendications...
Y a comme un goût de viol quand je marche dans ma ville (ya)
Carrément..? Oui, j'avais oublié de préciser que malgré son air de garçon manqué et le fait qu'elle oublie souvent qu'elle est une fille, Diam's s'est vue promulgée au rang de porte-parole des femmes des banlieues, des femmes qui souffrent...
Comme un goût d'alcool dans les locaux de police (ya)
ça dénonce, ça dénonce...
Comme un goût de peur chez les meufs de l'an 2000
Bin voilà, on est en plein dedans. Grâce à des petites phrases comme celles là, on dit de Diam's qu'elle parle des femmes, que c'est dur pour elles de vivre en banlieue, tout ça...
Comme un goût de beuh dans l'oxygène qu'on respire
Me demande pas ce qui les poussent à te casser les couilles
J'suis pas les secours, j'suis qu'une petite qui se débrouille moi
J'suis qu'une boulette
Me demande pas si j'aime la vie
Moi j'aime la rime
Et rime, ça rime un peu avec Marine (Le pen), donc on va pas se priver.
Et j'emmerde marine juste parce que ça fait zizir
Et grace à des phrases comme celle là, on peut dire de Diam's qu'elle a une sacré conscience politique...
Y a comme un goût de bad boy
Comme un goût d'Al Capone
Comme un goût de hardcore (hardcore) dans les écoles
Y a comme un goût de foulette foulette chez les mômes
Comme un goût de boulette boulette sur les ondes
Répétition x2
Y a comme un goût d'église dans l'inceste et dans l'enfance (ya)
Comme un goût d'Afrique dans les caisses de la France (ya)
Comme un goût de démé-démago dans la bouche de sarko
Là, ça redénonce grave de chez grave... Les curés, c'est des pédophiles, les français, c'est des méchants qui ont pillé l'Afrique, et Sarkozy, l'est pas gentil....
Comme un goût de mi-michto près des mercos
Michto? pareil, si vous avez la définition, je suis preneur...
Comme un goût de pum pum dans les chambres des jeunes
Comme un goût de boum boum dans le coeur de mes soeurs
Comment elle parle trop bien des femmes de banlieues... C'est tellement émouvant, lorsqu'elle décrit la peur que peuvent ressentir ses soeurs... Boum Boum... Pour un peu, on s'y croirait.
Comme un goût de j'suis saoulée de tout ce qui se déroule
Comme un goût de foulette de boulette qui saute dans la foule
Répétition x4
d i a m d i d i a m s d i a m d i d i a m s d i a m d i d i a m s d i a m d i d i a m
haha oué grosse
Allez, on sifflote tous en coeur avec Diam's...

1980 (c'est l'année de sa naissance)
Me demande pas pourquoi j'ai faim, j'ai grandi dans les trains,
ça tombe bien, on allait pas lui demander pourquoi elle avait faim.
par contre, j'aimerai bien savoir ce qu'elle entend par "j'ai grandi dans les trains"... Elle descendait pas du RER? Elle avait beaucoup de trajet à faire?

A galérer pour enfin sortir de l'écrin.
ça, on peut dire qu'elle a grave galéré... A l'âge de 19 ans, elle a sorti un premier album qui a été un échec commercial. Quatre ans plus tard, elle sort son deuxième album sur une major (EMI). 200.000 albums vendus... Si ça c'est pas la galère, à 23 ans...
Me demande pas pourquoi je crâne,
De ceux qui craignent, moi j'veux être de ceux qui graillent grave
De ceux qui prennent.
J'connais pas de mômes qui n'veulent pas peser jusqu'à l'obésité,
Là, ça fait quand même limite peur ses paroles... Encore plus si elle parle vraiment de bouffe. Sinon, c'est le cliché classique de revanche sociale à tout prix, Scarface, tout ça, "j'ai des mains faites pour l'or et elles sont dans la merde"...
On en voulait tous, on a trop hésité,
Maintenant on veut tout, quitte à être très cités,
J'veux du pétrole alors qu'j'écris à l'électricité.
Mouuuui..? Elle a un stylo électrique?
Les temps changent, la femme aussi mec,
C'est pour ça que même les demoiselles ont un langage aussi laid.
La rue déteint sur nous comme sur les gentes dames.
Hier encore j'ai vu une femme insulter les gendarmes.
Selon la fiche wikipédia de Diam's, elle milite pour la reconnaissance des femmes. Bon, faut dire que Wikipédia est souvent fait par les fans, pour ce qui concerne ce genre d'artistes.
J'vis dans l'air du temps, j'veux qu'mon art déteigne,
Vous atteigne quitte à en perdre du temps. (...)

Big Up
Big Up ! Big Up ! Big Up ! Big Up ! A toutes mes soeurs
Big Up ! Big Up ! Big Up ! Big Up ! A toutes celles qui se sentent seules
La vie est courte et tu le sais, pas l' temps de prendre de pause, non !
Vas y fonce et pense à ta vie !
Voilà, ça reparle des femmes, ça parle aux femmes, c'est beau, c'est touchant, émouvant, j'en peux plus, j'vais chercher un mouchoir...
Y'a des matins tu t' lèves, t'as des envies de bénéf', des envies peze,
Comment elle décrit trop bien le quotidien de la banlieue... Des fois, c'est pas la fin du mois, bin on a quand même envie d'être payé. Trop dure elle est, la vie...
T'as des envies d'rêves, t'as envie de goûter à ses lèvres,
Big Up ! Dans ta tête t'es millionnaire, t'es mignonne, t'es visionnaire,
Et puis merde si tout s'arrête sur un coup de nerf !
Ouiii ! Merde !!!
Big Up ! T'as la patate ma soeur, parce que t'es belle et qu't'es pas conne,
Et tu sens pas du tout que j'te flatte, non non, t'as la patate (si j'te l'dis)

Tu te respectes, tu le sais, t'es la patronne, bah ouais !
Bah ouais...
T'es archi bien, t'es une boulette, t'es une fusée, (...)
je mets pas toutes les paroles, hein... ça serait trop facile. J'veux bien vous donner envie, mais après faut aller acheter l'album quand même...
Marine,
Tu sais ce soir ça va mal,
J'ai trop de choses sur le coeur
Donc il faudrait que l'on parle,
Enfin, uniquement par chanson interposée, hein, faut pas déconner. Je le rappelle, Marine Le Pen a accepté de la rencontrer, mais Diam's a refusé, certainement par peur de manquer de répartie, de n'avoir rien d'autre à dire que "le front national, ça pue du cul"...
Marine,
Si je m'adresse à toi ce soir
C'est que t'y es pour quelque chose,
T'as tout fait pour qu'ça foire.
Marine,
Dans le pays de Marianne,
Haaa, la rime... joli !
Y'a l'amour,
Y'a la guerre,
Mais aussi le mariage.
Et...?
Marine,
Pourquoi tu perpétues les traditions ?
Sais tu qu'on s'ra des millions à payer l'addition.
Là, j'avoue n'avoir pas tout compris. De quelles traditions parle t elle? Le mariage?
Ma haine est immense,
En ce soir de décembre.
ça, c'est sympa, on situe bien quand elle a écrit la chanson, et puis ça rime avec rassembles, par contre, le reste de l'année, ça tombe un peu à plat en concert...
Quand je pense à tous ces gens que tu rassembles.
Tu sais,
Moi j'suis comme toi,
J'veux qu'on m'écoute.
Et tout comme toi,
J'aimerais que les jeunes se serrent les coudes.
Marine,
T'as un prénom si tendre,
Un vrai prénom d'ange,
Ha ha ha... elle est quand même bien rigolote, Diam's. On sent qu'elle s'y connait en drague de banlieue, à la "ça t'a fait mal quand t'es tombée du ciel?"
Mais dis-moi c'qui te prend.
Marine,
On ne sera jamais amies
Parce que ma mère est française
Mais qu'je ne suis pas née ici.
Zut... Elles seront jamais amies. J'en connais une qui doit être super déçue...
Marine,
Regarde-nous,
On est beau.
Qui? Diam's? Elle est beau? Enfin, à part ça, c'est elle qui parle de démagogie dans la bouche de sarko. Mais bon, clairement, elle aime bien flatter son public, quitte à raconter n'importe quoi, genre "nous, population issue de l'immigration, on est beau."
On vient des 4 coins du monde
Mais pour toi on est trop.
Ma haine est immense quand je pense à ton père.
Il prône la guerre quand nous voulons la paix.
{Refrain:}
Donc j'emmerde... J'emmerde... J'emmerde qui ?
Le Front National ! (x3)
Là, on sent effectivement l'influence de la chanson "la jeunesse emmerde le Front National".
Marine,
Tu es victime des pensées de ton géniteur.
Euh... ouais, là, c'est un peu préjuger du pourquoi et du comment... Genre elle la connait, Marine... Genre on est obligé d'avoir les mêmes idées politiques que ses parents...
Génération 80 on a retrouvé notre fureur.
Génération kébab, génération nan nan, générétion 80... tout ça parce qu'elle est née en 1980...
Par contre, un bon point pour le jeu de mot, s'il est voulu, sur fureur... Si c'est une allusion à Le Pen et Hitler.

Marine,
T'avais l'honneur d'être proche de l'ennemi,
?? l'honneur?
D'installer un climat paisible dans nos vies.
qu'est ce qu'elle veut dire par là???
Mais Marine,
T'es forcément intelligente.
Pourquoi?
T'as pas songé à tous ces gens que t'engraines dans l'urgence,
Elle engraine des gens dans l'urgence, Marine???? engrainer, ça veut dire engraisser en gavant de grain, je précise. Enfin, bon, elle doit faire référence à des trucs que je ne connais pas, sans doute.
Marine,
T'es mon aînée et pourtant je ne te respecte pas,
je ne vous salue point, madame.
Il m'a fallu faire ce choix.
trop dur...
Marine,
Tu pouvais briser la chaîne,
Prendre la parole et nous rendre nos rêves.
Ouais, rends nous nos rêves, salope, voleuse ! Où sont nos rêves, bordel ! Où tu les as cachés?
Mais Marine,
T'as fait la même connerie que lui
Penser que le blanc ne se mélange pas à autrui.
Marine,
On ne s'ra jamais copine parce que je suis une métisse
Merde, ni amie, ni copine.. Pfiou, pas sympa, cette Diam's, finalement...
Et que je traîne avec Ali.
Marine,
Plus j'te déteste, mieux je vais.
Ha bin comme quoi, ça sert à quelque chose. Elle va bien grâce à sa haine, Diam's, c'est cool.
Et plus je proteste et moins nous payons les frais.
Faudra expliquer comment, parce que là, je vois pas trop.
{au Refrain}

Marine,
Tu crois vraiment que t'es dans le vrai ?
Merde, elle va trop lui mettre le doute, à Marine...
Que t'as su saisir ta chance,
Et que ton avenir est tracé.
Marine,
Je ne suis pas de ceux qui prônent la haine,
Plutôt de ceux qui votent et qui espèrent que ça s'arrête.
T'as fais couler ce navire Marine,
Navire, marine... Vous avez saisi l'humour ou j'explique?
J'ai peur du suicide collectif des amoureux en couleur.
Belle image que voilà, les amoureux en couleur qui se suicident... Pfiou... Y'a vraiment des gens en France qui se suicideraient parce que le Front National existe?
Marine,
Pourquoi es-tu si pâle ?
Viens faire un tour chez nous c'est coloré, c'est jovial.
Bin, tout à l'heure, t'as dis qu'on serait pas copine? C'était pour de rire, alors? J'peux v'nir quand même? C'est vrai que je manque de soleil, mais tu sais, j'suis blonde, je rougis vite...
Marine,
J'aimerais tellement que tu m'entendes,
= achètes mon album, vient à mes concerts...
Je veux bien être un exemple quand il s'agit de vous descendre.
Marine,
Tu t'appelles Le Pen,
N'oublie jamais que tu es le problème
D'une jeunesse qui saigne.
Ha ha, ça, je crois que c'est aussi con que de dire que les étrangers sont la source du problème de chomage en France. Pile l'inverse, le problème des jeune en France, c'est qu'il y a le FN. Y'aurait pas, tout baignerait, sûr...
Viens, viens,
Allons éteindre la flamme,
Ne sois pas de ces fous qui défendent le Diable.
Marine,
J'ai peur que dans quelques temps tu y arrives
Et que nous devions tous foutre le camps

à la fin de ce clip, Diam's invite le public à faire des doigts d'honneur pour emmerder le front national:
Je pense pas qu'il existe quelque chose de plus inutile pour lutter contre le racisme que ce genre de chose.
Sur cette dernière vidéo, on peut peut-être avoir le début d'une explication par rapport aux textes de Diam's. Sans doute les écrit elle comme ses textos, sans regarder (trop la classe).