Qui se souvient il des Kookaïettes de Kookaï?
Elles auront fait parler d'elles, les bougresses. Non, ce ne sont pas les filles au dessus, mais plutôt celles là, en dessous.
Ha, pour au-dessus, je ne suis pas sûr qu'on puisse bien lire sur les affiches alors je vous réécris ce qu'il y a là:
J'ai tellement de garçons à séduire.
De temps en temps j'essaie autre chose. Mais je ne l'achète jamais.
Je suis sûre que vous êtes un peu jalouse.
Je ne vous donnerai pas l'adresse.

Et voilà les Kookaïettes, les vraies:


Je déteste qu'on m'aime pour mon intelligence...
Celle là aurait fait hurler les chiennes de garde, si elles avaient existé à l'époque. Bon, peut-être les féministes ont quand même râlé lors de la sortie de cette campagne, je ne sais pas...


Mention spéciale à la première de la série des anti-Kookaïettes, elle a vraiment réussi à avoir un regard stupide à souhait...
Et pour finir, le clin d'oeil de deux couturiers et pas des moindres, puisqu'il s'agit de Karl Lagerfeld (Chanel) et de Sonia Rykiel...