Il faut déjà que je précise que le titre est à moitié faux, vu que Stella Artois, car c'est d'elle dont il s'agit, est une bière de ce beau royaume de Belgique.
Seulement dans la grande majorité de ces publicités, l'action se passe en France, ce qui met le doute, quand même.
Non seulement cela se passe en France, mais surtout en France, invariablement dans le passé, du Moyen-Age aux années 30, je dirais, comme ça, à la louche.
Il en ressort une cohérence de l'ensemble de ces spots, une ambiance particulière, des personnages caractéristiques.
Une autre spécificité est que les spots sont relativement long, entre une et deux minutes, et tournés comme de petits courts métrages, avec une véritable histoire à l'intérieure.
Bien sûr ça n'est pas la recette infaillible du succès, tout n'est pas excellent, mais, globalement, y'a pas mal de bon.
Trêve de blabla et commençons par la pub des prêtres qui font du patin à glace:
Le ton est donné, les personnages des pubs de Stella Artois ont un peu tous les vices, fourbes, veules... tous les moyens seront bons pour boire leur bière préférée.
Un des thèmes récurrents est celui de l'abandon des valeurs traditionnelles. Invariablement, la simple vue de la bière leur font perdre la tête. Tout passe après Stella Artois, que ce soit le succès, les femmes ou bien l'argent.


Je vais être obligé de couper cette note en trois, vu qu'il y a pas mal de vidéos, sinon c'est pas possible de les lire.
En attendant la suite, je vous laisse avec un court métrage, cette fois-ci un vrai de Stella Artois. Une version plus courte du film, d'une minute et demi, avait été utilisée comme pub, quand même, parce que faut pas gâcher !